• C'est dimanche!

     

    Amazing Grace!

     

    En écoutant ce beau gospel si joliment interprété par Taryn, et bien que mon coeur soit encore  douloureux, j'ai eu le courage de vous donner des nouvelles de notre Manon.

    Notre Manon est toujours hospitalisée! La médication la fatigue beaucoup mais fait son effet bienfaisant sur son psychisme! Il y a, bien-sûr, des effets secondaires des neuroleptiques très désagréables mais les médecins disent qu'ils vont s'atténuer puis disparaître. Il faudra encore une semaine puis on commence la psychothérapie et si cela va bien, Manon pourra avoir des permissions de sortie d'hôpital.

    Nous vivons en mimétisme avec notre petite comme au ralenti et dans cette attente de sa guérison!

    Nous ne parvenons qu'avec beaucoup de peine à vivre le quotidien et parfois aussi des moments d'angoisse, de colère et de crises de larmes!

    Nous ne pouvons voir notre Manon qu'une fois par semaine car il nous faut 4h et demie de route au total, Aller/Retour, dans la montagne pour la plupart du chemin! C'est la route de Gaspard des Montagnes! Arrivés à Clermont, nous avons à passer 31 feux rouges avant d'arriver à l'hôpital si bien que nous mettons quasiment autant de temps que pour aller jusqu'à l'entrée de la ville!

    C'est une très dure épreuve! Je dois vous dire que Notre Seigneur est là près de nous pour nous accompagner! Heureusement car les gens s'éloignent et même la famille quand vous traversez de pareilles épreuves!

    Il y a notre Pasteur Daniel qui nous accompagne aussi, Marie-Pierre, notre amie psychiatre!

    D'autres prient certainement pour notre Manon!

     

    Résultat de recherche d'images pour "Bord de rivière avec saules"

    Photo du patrimoine internet!

     

    Voilà ce texte que j'ai écrit hier après-midi et que je vous partage simplement.

     

    Au bord de la rivière

    *

    Au bord de la rivière

    Je regarde l’eau faire

    Son chemin

    Parmi les branches de bois flottant

    Les nappes de nénuphars

    Et les herbes longues

    Où les libellules bleues

    Dansent à l’heure d’été.

    Des oiseaux de passage

    Conduisent mes yeux plus loin

    Vers l’océan là-bas

    Où le rêve s’embarque

    Vers des terres d’horizon.

    Les saules généreux

    Familiers des larmes

    S’abaissent jusqu’à moi

    Et avec le vent tiède

    De leur tendre feuillage

    Caressent mon visage

    Et mon cœur épuisé

    Des peines d’aujourd’hui.

    L’onde frémit !

    Une truite bondit

    Ephémère

    Et regagne aussitôt

    Ses eaux mères.

     La plaine immense

    Repose là tout près

    Et ses blés d’or par milliers

    Se penchent aussi vers moi.

    Dans leur humble mouvement

    J’écoute le silence

    Où la vie se déploie

    Simple et tranquille.

    La Nature est un précieux disciple !

    Alors la prière s’élève

    Au-delà de tout ce qui m’habite

    Semblable à la petite vapeur tiède

    Après l’ondée.

    Je suis apaisée !

     

    Joli dimanche à vous!


  • Commentaires

    1
    popopopo
    Dimanche 19 Août à 11:23

    très beau !

    tu t'apaises un peu !

    l'eau qui coule lentement...

    qui frise, qui rize, qui bulle !

    et ton âme inquiète sourit !

    Bonjour à Manon à qui je dédie mon article...

    entourée de l'amour de plusieurs et de sa maman !Résultat de recherche d'images pour "eau qui coule"

    2
    Fenoglio
    Dimanche 19 Août à 11:49
    Manon est au coeur de ma prière.
    Merci Laure de penser aux autres da ns ton état de maman en souffrance.
    Ta fidélité au Seigneur dans l'épreuve que tu traverses est édifiante.
    Gros bisous.
    3
    Dimanche 19 Août à 17:54

    Je ne prie pas de la même façon que toi, mais mes pensées vous accompagnent. Un mél est commencé, hélas les mots n'ont pas réussi à se poser sur mon clavier. Quant au téléphone...je n'ai pas osé.

    Je ne suis pas la dernière à critiquer "Big Pharma", mais je suis tout de même persuadée que certains médicaments peuvent nous sauver (je suis passée par des moments difficiles et les pilules rouges ou jaunes m'ont permis de retrouver une vie normale). Si elle trouve un bon psy, il lui sera d'un grand secours.

    Qu'est-il arrivé à votre Manon ? Elle s'est épuisée dans ses études et pour son concours, et la déception de ne pas trouver un bon emploi l'a abattue ?

    J'espère très fort qu'elle est sur le chemin de la guérison, et que ton prochain billet sera plein d'espoir.

    Je t'envoie de gros bisous de mes Pyrénées

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :