• Couleur-quotidien!

    "Les petits danseurs",  une de mes peintures sur tissu (toile de coton).

     

    "Aria" à l'accordéon diatonique, jouée par Riccardo Tesi.

  •  

    "Prière du Matin" de Tchaikovsky!

     

    C'est la fête des Rameaux!

     

    Il est venu, Il vient, Il reviendra!

    Les jonquilles du pré d'à côté!

     

    Je vous offre ce gentil bouquet de jonquilles pour éclairer votre journée de dur confinement! Je l'ai cueilli hier à l'orée de la forêt juste dans le pré d'à côté de chez moi.

    Voici Celui-ci qui vient encore et encore à notre rencontre et nous tendre sa main!

    La relation à Dieu est un mystère, le mystère de l'amour.

    Et voilà cette foule des siècles , toujours la même, qui acclame avec brio et emphase, un enthousiasme délirant! Quelques jours après, elle déverse sa haine et cloue sur une croix l'homme de Parole!

    Et moi, si j'avais été là, où m'aurais-je situé? Et si je n'y avais pas été comme la plupart du temps, comment aurais-je reçu cette nouvelle et ce drame d'après? Quel est mon témoignage et mon engagement aujourd'hui quand j'apprends les drames que le monde me renvoie dans ce temps qui passe près de moi?

    Seigneur Jésus, prends pitié de moi, et donne-moi d'avancer toujours plus sur mon chemin dans ton amour et ton pardon.

    Je me souviens de cette Parole de Jésus à ses disciples: " Laissez venir à moi les petits enfants et ne les empêchez pas car le Royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent" Marc chap. 10 versets 13/16.

    Nous entrons en Sainte Semaine! Je vous retrouve plus tard. Merci beaucoup de votre écoute et de votre fidélité!

     

    Dans le souvenir et le cœur pour toutes les familles endeuillées d'hier et d'aujourd'hui!

     

    Bien à vous!


    3 commentaires
  • Le mois d'Avril!

    Femme à la feuille!

    Voici cette aquarelle et ce texte sur le mois d'avril qui font partie de mon livre , "L'émoi des mois" publié chez Lulu.

    Le mois d'avril , c'est le printemps  et c'est aussi le mois de mon anniversaire, de beaux souvenirs en famille! C'est un mois qui m'est cher et où je retrouve toujours un horizon possible!

     

    Avril

    *

    Ce mois joli

    S’avançant timide

    À l’orée du jour

    Hésitant et craintif

    S’éveillant dans l’ombre

    Et s’endormant au soleil

    Se retirant effrayé

    Devant pluies et vents

    Pour finalement

    Rayonner encore pâle

    De sa peineuse montée

    Vers la lumière !

      Souvent malmené

    Par les caprices du temps

    Et ses propres émois

    Il s’abaisse très bas

    Semblable au saule de chez moi

    Cherchant les courants frais

    Pour étancher ses peines

    Et reprendre son chemin

    D’aube et de foi.

    Avril, mois de ma naissance

    Comme je te ressemble !

    Dis-moi donc si bientôt

     Avec toi

    Je pourrais enfin vivre le printemps

    Avril, l’Enfantement.

     

    "Avril au Portugal

     

    Que la vie demeure dans l'Amour!


    1 commentaire
  •  

    La mini fugue!

     

    Je vous partage aujourd'hui ces quelques photos que j'ai prise hier juste devant chez moi, dans un autre petit bois joli!

    J'ai pensé au Psaume 103:

    "Seigneur je te remercie pour toute ta création..."

     

    Au petit bois joli!

    Le chemin !

     

    Au petit bois joli!

    Le creux de forêt!

     

    Au petit bois joli!

    La lumière s'y promène!

     

    Au petit bois joli!

    Elle s'y repose même cette divine lumière!

     

    Au petit bois joli!

    Et ce petit père, n'est-t'y pas beau sous le ciel pur?

     

    Il y a ces jours-ci un silence particulier, magnifique, où l'on entend seulement battre le cœur de la nature!

    Alors très simplement, la prière accompagne toutes ses palpitations.

     

    Dans le recueillement!


    1 commentaire
  •  

    En compagnie de Chatou!

     

    Ce matin, au réveil, je découvre la brume blanche dessous ma fenêtre!

     

    Jour de brume!

    Dessous ma fenêtre, côté voisin!

     

    Jour de brume!

    Côté campagne!

     

    Et je me souviens de cette Parole dans Esaïe, chap. 50 verset 10:

    "Qui marche dans la nuit

    Sans voir aucune lumière?

    Celui-là doit mettre sa confiance dans Le Seigneur

    Et s'appuyer sur son Dieu."

     

    En confiance ensemble!


    2 commentaires
  •  

    The Menagerie!

     

    Mes animaux familiers!

    Le cheval voisin dessous ma fenêtre!

     

     Je vous partage aujourd'hui ce texte que j'ai écrit  pour mes enfants et petits enfants.

     

    Les animaux dessous ma fenêtre

    *

    Dans les matins de lumière

    Les mots

    Chantent la vie.

    Le chagrin s’apaise

    Et dessous ma fenêtre

    Les oiseaux virevoltent

    Autour de la mangeoire.

    Les merles noirs

    Au pré

    Creusent la terre gelée

    Cherchant leur nourriture.

    La buse plus haute

    Dans le ciel clair

    Plane

    De son vol sûr

    En attendant

    La proie providentielle.

    Quatre pies audacieuses

    N’hésitent pas à picorer

    Près des chevaux

    Dans le champ d’à côté

    Jusqu’à venir se réchauffer

    Sous leur souffle fumant.

    Mais eux, placides,

    Ne s’en inquiètent guère

    Tant ils sont absorbés

    Dans leur quête journalière .

    Les chats voisins surveillent

    Les vas et viens ailés

    Et, à l’affût,

    Attendent patiemment

    Les petites bêtes du fossé.

    Le gros chien noir

    Promène ses maîtres

    Tantôt l’un, tantôt l’autre.

    Parfois même tous ensemble

    Ils traversent

    Mon paysage familier

    Clair-obscur

    Dans l’éclat du jour.

    Au loin, parfois,

    L’on aperçoit le chevreuil

    Qui passe et s’arrête un moment

    A scruter l’horizon

    Puis d’un coup

    Regagne à vive allure

    Sa sombre forêt.

    Il n’est pas rare

    De rencontrer le renard,

    Dans son manteau de velours chamarré.

    Il s’aventure jusque dans les jardins

    Et même sur la petite route

    Devant chez moi.

    C’est qu’il y a tout près

    Un grand poulailler

    De jolies têtes blanches !

    Attention les poulettes

    Il fera de vous prestement

    Une bonne fricassée.

    Mais il est devancé

    Bien souvent

    Par le lièvre

    Et même la belette !

    Qu’elle est belle

    Quand sur ses petites pattes

    Elle se dresse

    Pour contempler

    Son aire de chasse.

    Plus loin

    J’ai vu oui j’ai vu

    Un gros sanglier noir

    Traverser la grand-route

    Comme une flèche incendiaire.

    Il m’est arrivé

    De freiner ma voiture

    Devant la laie

    Flanquée de ses trois marcassins.

    A petits pas ceux-là

    Passent d’un bord à l’autre

    Sans se soucier de moi !

    Dans les saisons enfin

    Des « Aubrac »

    En petit troupeau

    Pâturent à l’orée du bois

    Juste en face de ma fenêtre.

    Le soleil darde ses rayons

    Sur leurs robes d’hiver

    Exaltant ainsi la belle couleur

    Brune et chaude

    Douce fourrure

    Qui ravive le regard.

    Avec leurs grandes cornes altières

    Elles ont gardé l’aura

    Des animaux mythiques

    Des âges d’autrefois.

    Qu’ils me sont chers

    Les animaux

     De Par chez moi !

    Ils habillent ma vie

    De cet espace atemporel

    Où bêtes et gens

     Communient ensemble

    Dans une sainte béatitude

           *

    Mes animaux familiers!

    Le merle de mon jardin sur la balançoire!

     

    Mes animaux familiers!

    Le chat-voisine dans le jardin!

     

    Mes animaux familiers!

    Les "Aubrac" dans le pré dessous ma fenêtre!

     

    Dans la lumière du Psaume 8, dimanche bucolique!


    2 commentaires
  •  

    Moniales orthodoxes de Minsk!

     

    Dans le soir descendant!

    Dessous ma fenêtre ce soir!

     

    Je vous partage ce verset du psaume 4/9:

    "Dans la paix moi aussi, je me couche et je dors,

    Car tu me donnes d'habiter ,Seigneur,

    Seul, dans la confiance."

     

    Dans le soir descendant!

    Dessous ma fenêtre le ciel, quelques instants plus tard!

     

    Douceur et tendresse de la nature qui nous accompagne dans notre prière.

     

    Bien à vous chères toutes et chers tous!


    1 commentaire
  •  

    Suite bucolique!

     

    A la rivière!

    La Ryade!

     

    Dans cette Parole d’Évangile, Jésus dit à la Samaritaine:

    "Si quelqu'un boit de cette eau, il aura encore soif. Mais s'il boit l'eau que je lui donnerai, il n'aura plus jamais soif. Au contraire, l'eau que je lui donnerai deviendra en lui une source, et cette source donne la vie avec Dieu pour toujours." Jean chap.4 verset 13/14.

    La Ryade  , c'est un endroit joli tout près chez moi où coule une petite rivière, l'Arzon. Son eau est férigineuse comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous.

     

    A la rivière!

    Le fer ocre rouge, par endroit, dans le lit de la rivière!

    Cela n'empêche pas la végétation d'eau, libellules et petits poissons et même écrevisses d'y vivre à leur aise!

    Pourtant ce ne fut pas toujours ainsi! Il y avait un abattoir et l'eau de l'Arzon était devenue une eau de sang...!

    Il a fallu longtemps après la fermeture de ces abattoirs pour qu'à nouveau la vie s'éveille!

     

    Aujourd'hui dans la méditation!


    2 commentaires
  •  

    Ecoute!

     

    Je vous partage humblement ce texte que j'ai écrit sur la notion de silence.

     

    Le silence

    *

    Le silence n’est pas dans l’absence de paroles. C’est une attitude intérieure, celle de l’écoute qui amène à la contemplation de la vie qui passe près de soi, de toute la nature et des êtres vivants, à la ville comme à la campagne, au désert ou dans les lieux habités.

    Le silence est comme un visage à découvrir. L’attention qu’on lui porte le magnifie.

    Alors le silence fait de vous un être plein et savoureux, un être d’humanité.

    Le silence recrée en soi une parole neuve qui guérit et prend soin de la Vie, l’épanouit en vous et en l’autre à vos côtés.

    Le silence est Amour

    Il est Offrande

    Il est Miséricorde

    Il est Pardon

    Il est le souffle de Dieu qui passe près de soi.

    Le silence unit en révélant la diversité, les beautés multiples de l’existant.

    Le silence est créateur,

     Dieu dit « Que la lumière soit et la lumière fut » dans le silence de la nuit.

    Le silence est parole.

    En aucun cas, il ne sépare, ne divise, n’agresse.

    Le silence n’est pas une règle à appliquer, une pratique austère qui enferme l’individu et l’ensemble d’un groupe social, d’une communauté dans une prison.

    Le silence est liberté d’expression.

    Le silence ouvre un espace de partage où la parole se fait genèse, où les sens éclosent à l’Amour.

    Se servir du silence comme une interdiction, un pouvoir, une restriction, c’est commettre un acte contre la Vie.

    Sans la parole, le silence ne peut éclore et sans le silence, la parole est avortée.

    N’allons pas nous instituer comme des maîtres du silence ni comme des maîtres de la parole.

    Soyons simplement des hommes et des femmes qui s’aiment et se respectent en tant qu’individus différents.

    Laissons le silence se taire pour peut-être qu’un jour il parle !

     

    Le silence!

    Le saule en son sommet devant chez moi!

     

    Paisible journée à vous!


    2 commentaires
  •  

    Forest Meditation!

     

    Aujourd'hui, je me souviens de cette histoire mémorable dans le désert, un peuple...

    Dans Exode, tout le chapitre 12. AT.

     

    Je vous redonne ce texte que j'ai écrit il y a quelques années.

     

    Le jour des pains sans levain

    *

    Ces petits pains sans levain que j'ai pris l'habitude de préparer au moment du Carême, voilà que ce matin, au petit déjeuner, ils m'ont parlé de bien profonde façon!

    Vous savez, leur saveur est exquise dans leur grande simplicité d'être: juste un peu de farine d'épeautre, de sel et d'eau, une pincée de sucre blond. Parfois, j'y ajoute des graines du boulanger.

    Vous vous souvenez de cette histoire très ancienne où les israélites, guidés par Moïse, ont dû partir d’Égypte à la hâte, au petit matin, en emmenant leur pâte à pain sans qu'elle ait eu le temps de lever.

    C'était pour eux le pain de la délivrance, le pain de la liberté.

    Et je me suis dis tout en buvant le thé et en mangeant mes petits pains azymes:

    Comme il est important de s'accorder parfois ce départ à la hâte sans pouvoir rien préparer et n'emportant avec soi ce presque rien, juste un peu de pain rassis ou de cette pâte sans levain.

    Partir dans ce moment très dense, avant que l'aube naisse, quand la nuit s'éteint doucement, cet instant dramatique où le silence est plein et s'incline jusqu'à la vie bafouée, meurtrie qui se meure assassinée.

    Cet instant d'apnée où la nature aussi se tait et s'agenouille en retenant son souffle.

    Alors l'on peut entendre la prière de Dieu, son cri déchirant, sa souffrance et sa mort se donner pour que la vie sur terre reprenne son élan.

    Alors moi je veux lui apporter avant le jour et quand la nuit s'achève, mes petits pains sans levain. Et je verrais ainsi la vie qui se relève à l'horizon nouveau!

    Histoire de mémoire!

    Mes petits pains sans levain de saison en saison!

     

    Se souvenir!


    1 commentaire
  •  

    "Scarborough Fair"!

     

    Aujourd'hui je vous partage humblement ces versets du psalmiste:

    "...Réveille ta vaillance

    Et viens nous sauver.

    Dieu, fais-nous revenir;

    Que ton visage s'éclaire et nous serons sauvés!"

    Psaume 79 versets 3/4, AT. Le psalmiste nous invite simplement à habiter de nouveau notre humanité. Les psaumes, cette alternance entre cris de joie et cris de douleur, comme une prière constante pour que la vie demeure!

    Le psalmiste , c'est chacun de nous avec ce qu'il est.

     

    A l'écoute du psalmiste!

    Première pâquerette du jardin!

     

    Pour une écoute contemplative!


    2 commentaires
  •  

    "Lonesome road" Aldo Bova!

    (Merci de regarder la vidéo directement sur YouTube car il y a en ce moment un petit problème de connection!)

     

    Juste ce texte aujourd'hui que j'ai écrit il y a deux semaines! Je vous le partage humblement!

    Avant cela, je remercie infiniment toutes les solidarités que nous voyons éclore en ce temps douloureux!

     

    Horizon de Lumière

    *

    Au creux profond des peines et des joies

    Le temps qui passe

    Fait jaillir une source.

    Reprends courage, mon âme,

    Regarde la vie

    Qui monte doucement

    A l’horizon bleu

    De ton paysage.

    Les jours te portent

    Et te bercent

    Dedans ta maison

    Et dessous ta fenêtre

    La lumière resplendit

    Des couleurs d’arc-en-ciel.

    Métamorphose incessante

    De tes saisons

    Qui te ramènent

    Toujours

    Vers l’embellie

    Contemple la fidèle clarté

    Qui enveloppe ton être

    Ainsi que cette divine paix

    Triomphante

    Dans les sombres combats de l’existence.

    Reprend courage, mon âme, Tu vois bien

    Que Dieu ne t’abandonne pas.

    Horizon de lumière!

    Le petit bois devant chez moi!

     

    Douce journée à vous avec courage!


    3 commentaires
  •  

    Chant d'encouragement!

    Les paroles sont tirées du livre d'Habacuc chap.3 verset 18.

     

    Aujourd'hui voici cette Parole dans le NT:

    "Aucune épreuve ne vous est survenue qui n’ait été humaine ; or Dieu est digne de confiance : il ne permettra pas que vous soyez mis à l’épreuve au–delà de vos forces ; avec l’épreuve il ménagera aussi une issue, pour que vous puissiez la supporter. " I Corinthiens 10/13.

     

    Une Parole chaque jour!

    Je vous offre ces petites primevères de notre jardin qui prospèrent bien cette année!

     

    Bien à vous! C'est dimanche!


    1 commentaire
  •  

    "Cantique des Cantiques", expression chantée contemporaine!

     

    Je vous partage juste notre Parole de Carême d'aujourd'hui!

     

    Dans l'AT, le Cantique des Cantiques de Salomon.

    ""Toute l'eau des mers

    Ne peut éteindre l'amour

    Et l'eau des fleuves

    Est incapable de le noyer.

    Si quelqu'un donne

    Toutes les richesses de sa maison

    Pour acheter l'amour,

    On le repoussera avec mépris."

    Cantique chap. 8 verset 7.

     

    C'est samedi!


    1 commentaire
  •  

    "Si la mer se déchaîne"!

     

    Voilà mon icône terminée que je vous partage simplement.

    Je l'ai écrite sur une toile de lin vierge, de 41/33 cms, à l'huile, avec des ajouts de perles de Swarovski.

     

    Nouvelle icône!

    Icône de Saint Marc apôtre!

     

    C'est une icône de tradition copte. Elle me semble toujours d'actualité dans l'évènementiel d'aujourd'hui!

    Le lion est le symbole de l'évangéliste Marc. Marc est en train d'écrire le récit de la tempête apaisée et l'ange le soutient et l'encourage au milieu de cette mer encore agitée où se trouvait la première église, la peur, les persécutions, l'exil...

    Le phare exprime la vigilance de Dieu qui reste toujours dans la barque de nos vies pour autant qu'on veuille bien l'accueillir.

    Vous remarquez l'importance de l'espace terre qui rappelle l'engagement de Dieu auprès de sa création et de ses créatures.

    Qu'en est-il du mien, du nôtre?

     Marc se tient paisible et cette icône nous invite à la paix en toutes circonstances!

     

    Bien à vous et paisible journée!


    1 commentaire
  •  

    Au lever du jour!

     

    Avec vous!

    Une de mes icônes, "la tempête apaisée"!

     

    Ce matin , cette Parole de L'AT me revient en mémoire car je suis tout comme vous, inquiète dans ce moment de trouble!

    Je vous la partage humblement . C'est dans Esaïe chap. 30/verset 15.

    "C'est dans le calme et la confiance que sera votre force!"

    Je suis en train de terminer une nouvelle icône : Marc apôtre écrit l'Evangile de la tempête apaisée. Je vous la montrerais une fois finie.

     

    Dans la prière pour toutes et tous!


    3 commentaires
  •  

    The little road!

     

    Voilà ces quelques photos d'un endroit joli que nous aimons fréquenté. C'est le domaine du vieux château d'Artias.

    A toute les saisons la nature y est généreuse en nous offrant une lumière toujours renouvelée  et des paysages  favorisant la méditation, la rencontre parfois!

    Il y a un petit musée qui n'ouvre que l'été! Les gens du village d'à côté et quelques estivants s'en occupent avec coeur!

    Ainsi l'autre jour, un vieux monsieur convivial nous demandait : "-Alors cela vous a plu?"

    Et ainsi il nous a raconté ce qu'ils avaient découvert avec les fouilles autour du château en s'émerveillant des trésors et des mystères parfois mis à jour!

    ©2020 par Laure BARLET 

     

    Les ruines du château!

    Petite rando au château!

    En montant, les belles marches!

    Petite rando au château!

    La rencontre avec l'arbre au bout de la montée!

    Petite rando au château!

    La majesté demeure!

    Petite rando au château!

    Les primevères et pâquerettes au rendez-vous!

    Petite rando au château!

    Le bois pour le four à pain!

    Petite rando au château!

    En chemin, le mur aux pierres moussues!

    Petite rando au château!

    Il vient le copain avec sa croix de Saint André sur le dos!

    Petite rando au château!

    Tandis que celui-ci observe, rêveur!

     

    ©2020 par Laure BARLET

    Et la rivière en bas , bouillonnante, avale goulûment toute la vallée !

    Petite rando au château!

    L'on repart avec des fleurs au chapeau, non, mais dans le coeur!

     

    Dans l'espérance et la confiance, douce soirée dominicale à vous!


    2 commentaires
  •  

    "Je n'ai d'autre désir"!

     

    Comme chaque année, je vous partage humblement notre petite feuille de route pour le joli Carême.

    Bienvenue à toutes celles et tous ceux qui ne s'inscrivent pas dans cette démarche particulière.

     

    Carême 2020

    *

     Nous cheminons tout au long de ce joli Carême avec cette Parole de l'Épître aux Romains :

    « Aimez-vous  les uns  les autres  avec  affection comme des  frères et  sœurs  chrétiens.  Soyez  toujours  les premiers  à vous respecter  les uns les autres.  Servez Le Seigneur activement, sans paresse et de tout votre cœur. »

    S’aimer avec affection qu’est-ce que cela veut dire ? Il semble que s’aimer passe par cette attention soutenue les uns aux autres.

    S’aimer avec affection et non avec passion, c’est écouter l’autre, approcher l’oreille tout près de son cœur profond.

    L’écoute en vérité guérit, libère et ouvre  à nouveau la route tandis que les passions épuisent et referment sur soi dans une illusion d’être.

    S’aimer c’est donc écouter pour  toujours mieux accueillir la personne autre dans son tout qui est souvent différent du nôtre.

    Cela ne veut pas signifier s’anéantir soi-même au profit de l’autre ni cautionner un comportement ou une pensée qui viendraient en opposition à l’épanouissement de la vie bien-sûr.

    C’est une écoute respectueuse dans le silence profond. Écarter tout jugement de valeur pour entrer dans ce chemin du plus grand amour.

    Bien entendu, cela passe par une relation renouvelée chaque jour avec Notre Seigneur  Père, Fils et Saint Esprit.

    Il  faut prendre du temps au quotidien, non seulement durant le Saint Carême, pour retrouver cette écoute, ce respect, ce service, cet amour en vérité d’être !

    C’est parfois un combat avec nous-mêmes mais c’est surtout un accueil paisible de ce que nous vivons chaque jour.

    Cet accueil passe par le silence et le recueillement.

    Cet accueil passe aussi par  la contemplation, cette attitude des sens et du regard intérieur que nous avons perdue dans notre société des apparences.

    Contempler l’autre, tout ce qui vit autour de soi, la nature, tout être et toute chose, c’est redonner à l’autre existence, c’est lui donner de renaître à la vie, le tirer de ces eaux sombres dont nous parle La Genèse de l’Ancien Testament, lui offrir une échappée !

    Contempler dans le silence la vie qui passe près de soi, c’est peut-être aussi une grâce offerte pour retrouver une vraie parole, une vraie perception de l’Amour, naître à  la paix, à la joie, enfin à ce beau et doux lien de communion avec Notre Seigneur et les uns avec les autres.

    C’est le chemin de toute la vie mais chaque jour nous commençons en confiance parce que Dieu avec Jésus Le Christ par l’Esprit Saint sont là à nos côtés. Ils marchent avec nous et nous donnent la grâce de durer.

    Joyeux et Saint Carême à vous !

     

    Saint Carême 2020!

    Christ Pantocrator, l'une de mes icônes.

     

    Je vous invite aussi à écouter de nouveau cette belle chanson qui raconte cette urgence d'aimer pour grandir dans notre humanité.


    votre commentaire
  •  

    "The waltz of the eyes"!

     

    Ribambelle de coeur!

    Ma ribambelle de coeur!

     

    Comme une prière, quand le coeur s'interroge, je vous partage cette petite ribambelle de papier.

    Je commence à travailler sur la préparation du  Joli Carême!

     

    Et puis c'est dimanche!

     

    Dans l'espérance!


    2 commentaires
  •  

    Cesaria Evora!

     

    Il ne faut pas manquer de fêter l'Amour! Voilà ce petit billet tendre!

    S'aimer en couple, en famille, en amitié!  C'est bien l'amour qui nous donne la vie!

    Aujourd'hui on voudrait nous faire croire que la chose est désuète et ne vaut pas un clou!

    Mais moi je crois que l'amour nous sauve et nous guérit et nous libère et nous trace le chemin , nous apporte le sens, la compréhension vraie de l'existence!

    Je vous partage ces moments doux de notre journée valentine!

     

    Saint Valentin!

    Les belles roses anciennes offertes ce matin par mon cher mari!

     

    Saint Valentin!

    De plus près pour le bonheur!

     

    Saint Valentin!

    La petite carte "home-made" que j'ai offerte à mio marito!

    (Vos avez reconnu Chagall et Bella bien-sûr!)

     

    Saint Valentin!

    Tea-time avec le pain aux dattes et aux noix et à la fleur d'oranger!

    Une recette que je ne connaissais pas! Très bon!

     

    Amitié à vous dans le soir Valentin!


    3 commentaires
  •  

    "Laudate Dominum" Cécile Bartoli!

     

    Matin en prière!

    Matin clair dessous ma fenêtre!

     

    Je vous partage aujourd'hui le merci du matin . Ce petit texte m'est venu simplement  comme un cadeau de ciel pour reprendre courage!

     

    Horizon de lumière

    *

    Au creux profond des peines et des joies

    Le temps qui passe

    Fait jaillir une source.

    Reprends courage, mon âme,

    Regarde la vie

    Qui monte doucement

    A l’horizon bleu

    De ton paysage.

    Les jours te portent

    Et te bercent

    Dedans ta maison

    Et dessous ta fenêtre

    La lumière resplendit

    Des couleurs d’arc-en-ciel.

    Métamorphose incessante

    De tes saisons

    Qui te ramènent

    Toujours

    Vers l’embellie

    Contemple la fidèle clarté

    Qui enveloppe ton être

    Ainsi que cette divine paix

    Triomphante

    Dans les sombres combats de l’existence.

    Reprend courage, mon âme, Tu vois bien

    Que Dieu ne t’abandonne pas.

     

    Douce journée à vous dans "la foi, l'espérance et l'amour"!


    1 commentaire
  •  

    Charles au violon, "Prière"!

     

    Voici une de mes toutes dernières icônes que je viens de terminer !

    L'une de mes nouvelles icônes!

    Mère de tendresse!

    C'est une icône sur toile de lin vierge de 41/33 cms, à l'huile, de tradition byzantine d'après l'iconographe Simon Ouchakov , XVII ème siècle. Il a participé activement au renouvellement de la tradition orthodoxe russe avec le patriarche Nikon.

    J'ai ajouté des perles de Swarovski et des perles de laiton.

    les couleurs et la facture générale de l'icône ne sont pas communes dans la tradition iconographique. Notamment, on voit un Jésus adolescent.

    Cela nous montre bien la démarche novatrice de Simon Ouchakov! Pour ma part, je trouve cette icône très contemporaine dans sa conception.

    Vous pouvez voir toutes mes icônes ici:

    https://www.artmajeur.com/fr/laure-stellaire/artworks/galleries/1792006/icones

     

    Jolie soirée à vous!


    4 commentaires
  •  

    "Le secret des forêts" de Laurence Allée.

     

    Hier après-midi, sous un ciel pur et clément, nous sommes partis en balade en forêt, non loin de chez nous, au bois de Noël.

    Je vous partage ces quelques photos glanées sur ce joli sentier forestier.

     

    Le bois de Noël!

    Le bois de Noël!

    L'espace d'horizon!

     

    Le bois de Noël!

    Refuge!

     

    Le bois de Noël!

    Jeunes épicéas à la lisière paternelle!

     

     

    Le bois de Noël!

    Chemin de tuiles!

    Le bois de Noël!

    Le petit toit!

     

    Le bois de Noël!

    Le bois de Noël d'un autre point de vue!

    Le bois de Noël!

    Ce matin les chevaux dans la brume!

     

    D'un jour à l'autre, la modification...!

     

    Joli lundi à vous!


    7 commentaires
  •  

    "Before  we change our mind"!

     

    Je vous souhaite en ce premier jour de la neuve année tout le bonheur et la santé!

    Je vous partage humblement ce petit texte que j'ai écrit à cette occasion. Oui avant de repartir sur le chemin, changeons notre esprit...

     

    L'An Neuf

    *

    Laissons derrière nous

    La boue des chemins

    Enlevons les vieux habits

    Des peines de notre vie

    Et revêtons celui de fête

    Offert par l’Esprit

    Pour chacun de nous.

    Il l’a préparé humblement

    Tissé de jour et de lumière

    Par son souffle amoureux.

    Abandonnons les oripeaux

    De nos peurs

    De nos colères

    De nos rancœurs

    Et dans l’ombre de nos rêves

    Regardons venir maintenant

    Le bel horizon clair

    De l’An Nouveau.

    Il est déjà là

    Au seuil de notre maison.

    Accueillons ses lendemains

    Confiants et sereins

    Qui simplement nous invitent

    A vivre ensemble

    Le lien si doux de communion.

    Cette année 2020

    Soit ainsi

    Dans la tendresse des saisons !

     

    L'An Neuf 2020!

    Serviette d'arbre!

    J'ai trouvé très joli ce lot de petites serviettes de table pour accompagner notre veillée de l'An Neuf! La Nature, de saison en saison nous honore et se met en quatre et sur son 31 pour nous accueillir au quotidien de notre vie!

    Et si faisions de même pour elle et à l'égard de chacun d'entre nous?

     

    Belle année, douce année à vous!


    4 commentaires
  •  

    "Journée d'hiver", Varvara Kutuzova.

     

    Je vous partage juste ce petit texte d'avant, pendant, après Noël comme on veut....

    C'est encore le temps de Noël chez nous!

     

    Noël

    *

    Noël

    Etroite brèche ouverte

    Dans les escarpements du temps

    Où l’attente se creuse

    Et le rêve s’épuise.

    Une pâle lueur

    Trace

    Une nouvelle voie

    Sur l’horizon fragile

    De nos vies.

    Je la perçois

    Monter doucement vers le jour

    Comme une flamme ardente

    Elle ravive la cendre

    Où notre âme s’était endormie.

    Voilà que le désir

    Réchauffe notre élan

    Noël

    Des feux de la Saint-Jean!

    Que la fête commence!

    C’est la neuve année qui vient!

    Demain

    Je m’éveillerai

    A l’aube de l’espérance

    Confiante

    En mon chemin.

    Noël

    La permanence du temps.

     

    Un petit texte!

    C'était le 21 décembres dessous ma fenêtre!

     

    La nature est ma fidèle amie au quotidien de ma vie!

     

    Jolie soirée à vous!


    2 commentaires
  •  

    "Ashokan Farewell"!

     

    Je vous offre humblement ce texte que j'ai écrit et ce fut pour moi une grande émotion!

    Ce texte fait partie d'un de mes livres publiés, "En attendant la vie".

     

    Le voyage de la mère

    *

    Elles sont parties un jour

    Avant que le soleil n’apparaisse

    Aux confins de leur terre

    A la recherche

    De leur enfant perdu.

     

    Regarde cette mère, là-bas

    Sur le chemin montant.

    Le vent de neige

    Courbe son corps usé

    Des peines de sa vie.

    Elle avance si lentement

    Qu’il semble que chacun de ses pas

    Soit le dernier.

    L’on voit flotter

    Dans l’air froid

    Son grand châle

    Aux mille reflets colorés.

    Sur son cœur, bien au chaud,

    Elle tient ce pain précieux

    Qu’elle a pétri de ses larmes

    Avant qu’elle ne se mette en route.

    C’est pour elle, c’est pour lui !

    La mère s’en vient d’Europe centrale.

    La vois-tu dans la brume blanche ?

     

    Voilà celle-ci au loin

    Son caftan brille jaune et doré

    Comme le soleil de midi.

    Son grand bâton

    La maintient élevée

    Sur la verte colline.

    Sa peau burinée

    Par les courants d’air chauds

    Et les pluies des moissons

    Ont effacé son âge

    Oublié son pays.

    De son baluchon sur l’épaule

    Dépasse un petit burnous

    Brodé de fils d’or et d’argent.

    C’est pour elle, c’est pour lui !

    La mère s’en vient d’Asie Mineure.

    La vois-tu dans l’aube bleue du levant ?

     

    Voici cette autre

    Comme une ombre claire de passage.

    Ses lourdes nattes

    Ramenées sur son dos

    Lui donnent un air de déesse antique.

    Sa longue tunique

    Est tissée de fins coquillages

    Autant de clochettes

    Que la brise du soir

    Anime d’un son grêle

    A peine perceptible

    Semblable à la prière du cœur.

    Elle tient dans ses mains

    En frisson

    Un moulin à musique

    Qu’elle a fabriqué et peint

    De vives couleurs

    Et tout enrubanné.

    C’est pour elle, c’est pour lui.

    La mère s’en vient du Nord de l’Amérique.

    La vois-tu juste devant toi

    Dans le clair-obscur

    De l’épaisse forêt ?

     

    Voilà celle-là

    Longeant les rivières

    Traversant les savanes

    Et les jungles peuplées

     D’animaux et de fleurs sauvages.

    Sa peau est noire comme l’ébène

    Mais ses yeux dansent

    En flammes vigoureuses

    Nul homme, nulle bête

    N’oserait

    Lui faire barrage.

    Elle marche d’un rythme sûr.

    Sa silhouette élancée

    Telle une gazelle

    Se déploie à vive allure.

    Son pagne flamboyant

    Des teintes du couchant

    Lui ouvre le chemin.

    Elle porte sur la tête

    Un grand panier de fruit frais.

    Elle doit arriver à temps !

    C’est pour elle, c’est pour lui !

    La vois-tu maintenant

    Dans le soir descendant

    Et la moiteur de l’air embué ?

     

    Enfin cet après-midi calme et doux

    D’un printemps

    L’accompagne

    Cette autre parmi tant d’autres.

    Elle emporte dans son sac à provisions

    Des petites gourmandises

    Qui lui feront plaisir

    Et qu’elle a pris soin d’empaqueter

    Joliment

    Comme à son habitude

    Avec quelques livres d’images

    De l’enfance oubliée.

    C’est pour elle, c’est pour lui !

     

    Elle est vêtue d’une robe de lin

    Aux couleurs de l’été.

    Ses cheveux noués

    Sous un bandeau de soie rose

    Apportent dans ses pas pourtant pressés

    Cet air intemporel

    Des peintures d’autrefois.

    La mère s’en vient de la campagne de France.

    L’aperçois-tu sur le grand chemin blanc

    Ses souliers menus

    Soulevant dans ses pas

    Une fine poussière

    Que le souffle du jour

    Essaime de ci- de là !

     

    Au bout de ce voyage

    Un enfant, un tout petit

    Dans une crèche

    Les attendait

    Toutes !

     

     Epuisées de leur immense route

    Elles ont donné

    Leurs présents

    Et lui ont remis

    Leur fardeau en pleurant.

     

    Mais vous ne me croirez pas

    Si je vous dis cela :

    Quand elles sont reparties

    Toutes ensemble

    Chacune, un peu plus loin,

    Sur la route

    A retrouvé son enfant !

     

    Sur le grand chemin de la vie

    Donnons-nous donc la main

    Pour qu’aucun enfant ne se perde

    Et qu’ainsi les mères

    Soient comblées !

     

    Joyeux et doux Noël à vous!

     

     


    1 commentaire
  •  

    "O little town of Bethlehem"!

    C'est une mélodie de Noël jouée par mon ami Aldo Bova, à la flûte et un autre musicien Trond Bengston, au luth.

    Aldo est professeur de musique, multi-instrumentiste et compositeur. Il m'a gentiment demandé d'illustrer ses musiques de Noël avec quelques unes de mes icônes.

    Vous voyez donc sur cette vidéo la vierge de la Passion.

    Voici mes petites cartes de Noël que j'ai eu plaisir à faire hier pour les miens ou le prochain qui passera par chez moi! Ce week-end, c'est ma dernière exposition jusqu'au printemps prochain.

    Des cartes de Noël à offrir!

    Ce sont des transferts d'images anciennes de poésie que j'ai collés simplement sur du joli papier créatif avec des rubans.

     

    Des cartes de Noël à offrir!

     

    Des cartes de Noël à offrir!

     

    Des cartes de Noël à offrir!

    J'ai effectué les transferts sur une petite toile de lin, ce qui ajoute une douce lumière.

     

    Jolie soirée à vous!


    2 commentaires
  •  

    Rebikov, "Les étrennes de Noël"!

     

    Dame Pain d'épices n'était pas contente car ses vêtements s'étaient affadis par le soleil au fil des mois! Elle me réclamait donc un habit de fête surtout pour la Noël comme elle dit!

    Alors j'ai pris mon petit courage par la main et voici sa nouvelle robe toute en satin et voile rose pourpre. J'ai cousu des perles rouges sur le bord du col et ma fois elle semble ravie!

     

    En habit de fête!

    Dame Pain d'épices en robe de fête!

     

    En habit de fête!

    De plus près!

     

    J'ai cousu en pensant très fort à ma Manon pour qu'à nouveau sa vie s'habille de fête et de joie,  ma prière de maman!

     

    Joli week-end à vous!


    1 commentaire
  • Noël en Provence, "Lei Plus Sage"!

    Rencontre!

    Le Ravi de la Crèche!

    C'est  ainsi qu'on l'appelle en Provence, le simplet du village!

     

    En contemplant ce santon dans la crèche, j'ai écrit ce petit texte que je vous partage aujourd'hui, en attendant Noël!

     

    Le Ravi

    *

    Il est là

    Le ravi

    Au milieu de la crèche

    Les bras levés vers le ciel

    On ne peut ne pas le voir

    Son visage illuminé

    Eclaire étonnamment

    Tous les autres restés

    Dans l’ombre de leur nuit.

    Il est arrivé le dernier

    Cherchant un chemin

    Qu’il avait oublié.

    Mais c’est lui

    Qui a vu le premier

    La lumière

    Infime pourtant.

    Ses yeux l’ont suivie

    Timidement d’abord.

    Mais son cœur

    Dans sa poitrine

    Bat de plus en plus fort

    Tandis qu’il avance

     Sur la lande embrumée.

    La cloche au loin le guide.

    Il dévale la colline

    A  grandes enjambées

    Pour rejoindre ce Royaume inconnu

    Qu’il sent en lui

    Naître

    Confusément.

    Comme à son habitude

    Il porte des guenilles

    Avec ses vieux souliers usés

    Des peines de sa vie.

    Maintenant le voici tout près

    De l’Enfant Dieu.

    Et moi je contemple

    Cette immense et lumineuse grâce

    Que son visage reflète

    Cette communion

    Si douce et si jolie

    De deux petits

    Enfin réunis !

     

    En ce mardi lumineux et paisible!


    2 commentaires
  •  

    "Anem, amem", André Ricros, la fabrique!

     

    Au-delà des nos grands soucis, je prépare Noël dans la paix de ma maison!

    Voici quelques petites créations!

    Noël s'en vient à nous!

    Les sapins pour la crèche!

    Du joli papier créatif, des étoiles argent, de la grosse ficelle de chanvre et un petit fagot ramené de nos chères Cévennes!

    Noël s'en vient à nous!

    Et voilà notre crèche cette année!

    Il manque des santons qui viendront au fur et à mesure des jours jusqu'à la veillée de Noël!

     

    Noël s'en vient à nous!

    La nouvelle frise de cheminée!

    C'est beaucoup de travail, bouh! Tous les sapins et les petites maisons à couper à double puis les intercaler avec de la ouate douce, coller les petites étoiles, coudre le fond toujours à double et enfin le petit galon! C'était un peu costaud quand même mais j'y suis parvenue! Cela fait bien ?

     

    Noël s'en vient à nous!

    La nappe !

    Du lin lavé très beau sur lequel j'ai peint mes 18 sapins avec de la peinture thermofixable "Light-déco". Il a fallu 2 couches pour les petits sapins car sur le lin, la peinture est difficile à prendre!

     

    Noël s'en vient à nous!

    Les menus!

    Du joli papier créatif, des rubans et des stickers!

     

    Il me reste encore à mettre les dessus de commode aux couleurs de Noël, les nouvelles housses de chaise, des textes à écrire, du courrier et penser aux menus et aux cadeaux!

    Et vous alors, ça se passe bien?

     

    Doux dimanche à vous dans la paix!


    1 commentaire
  •  

    Vivaldi, "Winter", à la flûte!

     

    Quand la fraternité et la citoyenneté sont absentes de nos relations humaines et que seul comptent la facilité, le pouvoir, l'efficacité dure et pure, comment est-ce qu'on peut se taire et ne pas dénoncer cette attitude d'esprit et ses conséquences cruelles au quotidien de nos vies!

    Il y a quelques jours, notre Manon apprend que son contrat ne sera pas renouvelé pour raison d'absence prolongée. Double pénalité pour elle qui vient de sortir d'un mois et demi d'hospitalisation et avec des souffrances!

    Sa faute??? Qui peut déclarer qu'il n'a jamais été malade et donc n'a pu assurer son travail!

    Qui peut être à l'abri d'une maladie, d'un dérapage dans sa vie?

    Quelle injustice pour une jeune qui a tant peiné pour trouver du travail! De plus ses supérieurs témoignent de ses compétences et de son assiduité justement à son travail. Ils reconnaissent que Manon avait apporté dans l'équipe un nouveau souffle!

    Alors que les médecins l'invitent à reprendre rapidement son poste , étant apte à sa mission et prescrivant cette nécessité pour dépasser cette douloureuse étape!

    Notre petite a appris cette fâcheuse nouvelle le jour de son anniversaire en plus!

    Allez donc, c'est la cerise sur le gâteau, un beau cadeau de Noël!!!

    Nous avons fait appel à plus haut et on verra bien!

    Ce n'est pas seulement notre fille qui peine mais d'autres jeunes et moins jeunes subissent cette même discrimination!

    Vers quelle société nous dirigeons-nous?

     

    Plus belle la vie!?

    "La petite marchande de perles", aperçu de l'une de mes toiles!

     

    En partage...!


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique