• Couleur-quotidien!

    "Les petits danseurs",  une de mes peintures sur tissu (toile de coton).

     

    "Aria" à l'accordéon diatonique, jouée par Riccardo Tesi.

  •  

    "The waltz of the eyes"!

     

    Ribambelle de coeur!

    Ma ribambelle de coeur!

     

    Comme une prière, quand le coeur s'interroge, je vous partage cette petite ribambelle de papier.

    Je commence à travailler sur la préparation du  Joli Carême!

     

    Et puis c'est dimanche!

     

    Dans l'espérance!


    2 commentaires
  •  

    Cesaria Evora!

     

    Il ne faut pas manquer de fêter l'Amour! Voilà ce petit billet tendre!

    S'aimer en couple, en famille, en amitié!  C'est bien l'amour qui nous donne la vie!

    Aujourd'hui on voudrait nous faire croire que la chose est désuète et ne vaut pas un clou!

    Mais moi je crois que l'amour nous sauve et nous guérit et nous libère et nous trace le chemin , nous apporte le sens, la compréhension vraie de l'existence!

    Je vous partage ces moments doux de notre journée valentine!

     

    Saint Valentin!

    Les belles roses anciennes offertes ce matin par mon cher mari!

     

    Saint Valentin!

    De plus près pour le bonheur!

     

    Saint Valentin!

    La petite carte "home-made" que j'ai offerte à mio marito!

    (Vos avez reconnu Chagall et Bella bien-sûr!)

     

    Saint Valentin!

    Tea-time avec le pain aux dattes et aux noix et à la fleur d'oranger!

    Une recette que je ne connaissais pas! Très bon!

     

    Amitié à vous dans le soir Valentin!


    2 commentaires
  •  

    "Laudate Dominum" Cécile Bartoli!

     

    Matin en prière!

    Matin clair dessous ma fenêtre!

     

    Je vous partage aujourd'hui le merci du matin . Ce petit texte m'est venu simplement  comme un cadeau de ciel pour reprendre courage!

     

    Horizon de lumière

    *

    Au creux profond des peines et des joies

    Le temps qui passe

    Fait jaillir une source.

    Reprends courage, mon âme,

    Regarde la vie

    Qui monte doucement

    A l’horizon bleu

    De ton paysage.

    Les jours te portent

    Et te bercent

    Dedans ta maison

    Et dessous ta fenêtre

    La lumière resplendit

    Des couleurs d’arc-en-ciel.

    Métamorphose incessante

    De tes saisons

    Qui te ramènent

    Toujours

    Vers l’embellie

    Contemple la fidèle clarté

    Qui enveloppe ton être

    Ainsi que cette divine paix

    Triomphante

    Dans les sombres combats de l’existence.

    Reprend courage, mon âme, Tu vois bien

    Que Dieu ne t’abandonne pas.

     

    Douce journée à vous dans "la foi, l'espérance et l'amour"!


    1 commentaire
  •  

    Charles au violon, "Prière"!

     

    Voici une de mes toutes dernières icônes que je viens de terminer !

    L'une de mes nouvelles icônes!

    Mère de tendresse!

    C'est une icône sur toile de lin vierge de 41/33 cms, à l'huile, de tradition byzantine d'après l'iconographe Simon Ouchakov , XVII ème siècle. Il a participé activement au renouvellement de la tradition orthodoxe russe avec le patriarche Nikon.

    J'ai ajouté des perles de Swarovski et des perles de laiton.

    les couleurs et la facture générale de l'icône ne sont pas communes dans la tradition iconographique. Notamment, on voit un Jésus adolescent.

    Cela nous montre bien la démarche novatrice de Simon Ouchakov! Pour ma part, je trouve cette icône très contemporaine dans sa conception.

    Vous pouvez voir toutes mes icônes ici:

    https://www.artmajeur.com/fr/laure-stellaire/artworks/galleries/1792006/icones

     

    Jolie soirée à vous!


    4 commentaires
  •  

    "Le secret des forêts" de Laurence Allée.

     

    Hier après-midi, sous un ciel pur et clément, nous sommes partis en balade en forêt, non loin de chez nous, au bois de Noël.

    Je vous partage ces quelques photos glanées sur ce joli sentier forestier.

     

    Le bois de Noël!

    Le bois de Noël!

    L'espace d'horizon!

     

    Le bois de Noël!

    Refuge!

     

    Le bois de Noël!

    Jeunes épicéas à la lisière paternelle!

     

     

    Le bois de Noël!

    Chemin de tuiles!

    Le bois de Noël!

    Le petit toit!

     

    Le bois de Noël!

    Le bois de Noël d'un autre point de vue!

    Le bois de Noël!

    Ce matin les chevaux dans la brume!

     

    D'un jour à l'autre, la modification...!

     

    Joli lundi à vous!


    7 commentaires
  •  

    "Before  we change our mind"!

     

    Je vous souhaite en ce premier jour de la neuve année tout le bonheur et la santé!

    Je vous partage humblement ce petit texte que j'ai écrit à cette occasion. Oui avant de repartir sur le chemin, changeons notre esprit...

     

    L'An Neuf

    *

    Laissons derrière nous

    La boue des chemins

    Enlevons les vieux habits

    Des peines de notre vie

    Et revêtons celui de fête

    Offert par l’Esprit

    Pour chacun de nous.

    Il l’a préparé humblement

    Tissé de jour et de lumière

    Par son souffle amoureux.

    Abandonnons les oripeaux

    De nos peurs

    De nos colères

    De nos rancœurs

    Et dans l’ombre de nos rêves

    Regardons venir maintenant

    Le bel horizon clair

    De l’An Nouveau.

    Il est déjà là

    Au seuil de notre maison.

    Accueillons ses lendemains

    Confiants et sereins

    Qui simplement nous invitent

    A vivre ensemble

    Le lien si doux de communion.

    Cette année 2020

    Soit ainsi

    Dans la tendresse des saisons !

     

    L'An Neuf 2020!

    Serviette d'arbre!

    J'ai trouvé très joli ce lot de petites serviettes de table pour accompagner notre veillée de l'An Neuf! La Nature, de saison en saison nous honore et se met en quatre et sur son 31 pour nous accueillir au quotidien de notre vie!

    Et si faisions de même pour elle et à l'égard de chacun d'entre nous?

     

    Belle année, douce année à vous!


    4 commentaires
  •  

    "Journée d'hiver", Varvara Kutuzova.

     

    Je vous partage juste ce petit texte d'avant, pendant, après Noël comme on veut....

    C'est encore le temps de Noël chez nous!

     

    Noël

    *

    Noël

    Etroite brèche ouverte

    Dans les escarpements du temps

    Où l’attente se creuse

    Et le rêve s’épuise.

    Une pâle lueur

    Trace

    Une nouvelle voie

    Sur l’horizon fragile

    De nos vies.

    Je la perçois

    Monter doucement vers le jour

    Comme une flamme ardente

    Elle ravive la cendre

    Où notre âme s’était endormie.

    Voilà que le désir

    Réchauffe notre élan

    Noël

    Des feux de la Saint-Jean!

    Que la fête commence!

    C’est la neuve année qui vient!

    Demain

    Je m’éveillerai

    A l’aube de l’espérance

    Confiante

    En mon chemin.

    Noël

    La permanence du temps.

     

    Un petit texte!

    C'était le 21 décembres dessous ma fenêtre!

     

    La nature est ma fidèle amie au quotidien de ma vie!

     

    Jolie soirée à vous!


    2 commentaires
  •  

    "Ashokan Farewell"!

     

    Je vous offre humblement ce texte que j'ai écrit et ce fut pour moi une grande émotion!

    Ce texte fait partie d'un de mes livres publiés, "En attendant la vie".

     

    Le voyage de la mère

    *

    Elles sont parties un jour

    Avant que le soleil n’apparaisse

    Aux confins de leur terre

    A la recherche

    De leur enfant perdu.

     

    Regarde cette mère, là-bas

    Sur le chemin montant.

    Le vent de neige

    Courbe son corps usé

    Des peines de sa vie.

    Elle avance si lentement

    Qu’il semble que chacun de ses pas

    Soit le dernier.

    L’on voit flotter

    Dans l’air froid

    Son grand châle

    Aux mille reflets colorés.

    Sur son cœur, bien au chaud,

    Elle tient ce pain précieux

    Qu’elle a pétri de ses larmes

    Avant qu’elle ne se mette en route.

    C’est pour elle, c’est pour lui !

    La mère s’en vient d’Europe centrale.

    La vois-tu dans la brume blanche ?

     

    Voilà celle-ci au loin

    Son caftan brille jaune et doré

    Comme le soleil de midi.

    Son grand bâton

    La maintient élevée

    Sur la verte colline.

    Sa peau burinée

    Par les courants d’air chauds

    Et les pluies des moissons

    Ont effacé son âge

    Oublié son pays.

    De son baluchon sur l’épaule

    Dépasse un petit burnous

    Brodé de fils d’or et d’argent.

    C’est pour elle, c’est pour lui !

    La mère s’en vient d’Asie Mineure.

    La vois-tu dans l’aube bleue du levant ?

     

    Voici cette autre

    Comme une ombre claire de passage.

    Ses lourdes nattes

    Ramenées sur son dos

    Lui donnent un air de déesse antique.

    Sa longue tunique

    Est tissée de fins coquillages

    Autant de clochettes

    Que la brise du soir

    Anime d’un son grêle

    A peine perceptible

    Semblable à la prière du cœur.

    Elle tient dans ses mains

    En frisson

    Un moulin à musique

    Qu’elle a fabriqué et peint

    De vives couleurs

    Et tout enrubanné.

    C’est pour elle, c’est pour lui.

    La mère s’en vient du Nord de l’Amérique.

    La vois-tu juste devant toi

    Dans le clair-obscur

    De l’épaisse forêt ?

     

    Voilà celle-là

    Longeant les rivières

    Traversant les savanes

    Et les jungles peuplées

     D’animaux et de fleurs sauvages.

    Sa peau est noire comme l’ébène

    Mais ses yeux dansent

    En flammes vigoureuses

    Nul homme, nulle bête

    N’oserait

    Lui faire barrage.

    Elle marche d’un rythme sûr.

    Sa silhouette élancée

    Telle une gazelle

    Se déploie à vive allure.

    Son pagne flamboyant

    Des teintes du couchant

    Lui ouvre le chemin.

    Elle porte sur la tête

    Un grand panier de fruit frais.

    Elle doit arriver à temps !

    C’est pour elle, c’est pour lui !

    La vois-tu maintenant

    Dans le soir descendant

    Et la moiteur de l’air embué ?

     

    Enfin cet après-midi calme et doux

    D’un printemps

    L’accompagne

    Cette autre parmi tant d’autres.

    Elle emporte dans son sac à provisions

    Des petites gourmandises

    Qui lui feront plaisir

    Et qu’elle a pris soin d’empaqueter

    Joliment

    Comme à son habitude

    Avec quelques livres d’images

    De l’enfance oubliée.

    C’est pour elle, c’est pour lui !

     

    Elle est vêtue d’une robe de lin

    Aux couleurs de l’été.

    Ses cheveux noués

    Sous un bandeau de soie rose

    Apportent dans ses pas pourtant pressés

    Cet air intemporel

    Des peintures d’autrefois.

    La mère s’en vient de la campagne de France.

    L’aperçois-tu sur le grand chemin blanc

    Ses souliers menus

    Soulevant dans ses pas

    Une fine poussière

    Que le souffle du jour

    Essaime de ci- de là !

     

    Au bout de ce voyage

    Un enfant, un tout petit

    Dans une crèche

    Les attendait

    Toutes !

     

     Epuisées de leur immense route

    Elles ont donné

    Leurs présents

    Et lui ont remis

    Leur fardeau en pleurant.

     

    Mais vous ne me croirez pas

    Si je vous dis cela :

    Quand elles sont reparties

    Toutes ensemble

    Chacune, un peu plus loin,

    Sur la route

    A retrouvé son enfant !

     

    Sur le grand chemin de la vie

    Donnons-nous donc la main

    Pour qu’aucun enfant ne se perde

    Et qu’ainsi les mères

    Soient comblées !

     

    Joyeux et doux Noël à vous!

     

     


    1 commentaire
  •  

    "O little town of Bethlehem"!

    C'est une mélodie de Noël jouée par mon ami Aldo Bova, à la flûte et un autre musicien Trond Bengston, au luth.

    Aldo est professeur de musique, multi-instrumentiste et compositeur. Il m'a gentiment demandé d'illustrer ses musiques de Noël avec quelques unes de mes icônes.

    Vous voyez donc sur cette vidéo la vierge de la Passion.

    Voici mes petites cartes de Noël que j'ai eu plaisir à faire hier pour les miens ou le prochain qui passera par chez moi! Ce week-end, c'est ma dernière exposition jusqu'au printemps prochain.

    Des cartes de Noël à offrir!

    Ce sont des transferts d'images anciennes de poésie que j'ai collés simplement sur du joli papier créatif avec des rubans.

     

    Des cartes de Noël à offrir!

     

    Des cartes de Noël à offrir!

     

    Des cartes de Noël à offrir!

    J'ai effectué les transferts sur une petite toile de lin, ce qui ajoute une douce lumière.

     

    Jolie soirée à vous!


    2 commentaires
  •  

    Rebikov, "Les étrennes de Noël"!

     

    Dame Pain d'épices n'était pas contente car ses vêtements s'étaient affadis par le soleil au fil des mois! Elle me réclamait donc un habit de fête surtout pour la Noël comme elle dit!

    Alors j'ai pris mon petit courage par la main et voici sa nouvelle robe toute en satin et voile rose pourpre. J'ai cousu des perles rouges sur le bord du col et ma fois elle semble ravie!

     

    En habit de fête!

    Dame Pain d'épices en robe de fête!

     

    En habit de fête!

    De plus près!

     

    J'ai cousu en pensant très fort à ma Manon pour qu'à nouveau sa vie s'habille de fête et de joie,  ma prière de maman!

     

    Joli week-end à vous!


    1 commentaire
  • Noël en Provence, "Lei Plus Sage"!

    Rencontre!

    Le Ravi de la Crèche!

    C'est  ainsi qu'on l'appelle en Provence, le simplet du village!

     

    En contemplant ce santon dans la crèche, j'ai écrit ce petit texte que je vous partage aujourd'hui, en attendant Noël!

     

    Le Ravi

    *

    Il est là

    Le ravi

    Au milieu de la crèche

    Les bras levés vers le ciel

    On ne peut ne pas le voir

    Son visage illuminé

    Eclaire étonnamment

    Tous les autres restés

    Dans l’ombre de leur nuit.

    Il est arrivé le dernier

    Cherchant un chemin

    Qu’il avait oublié.

    Mais c’est lui

    Qui a vu le premier

    La lumière

    Infime pourtant.

    Ses yeux l’ont suivie

    Timidement d’abord.

    Mais son cœur

    Dans sa poitrine

    Bat de plus en plus fort

    Tandis qu’il avance

     Sur la lande embrumée.

    La cloche au loin le guide.

    Il dévale la colline

    A  grandes enjambées

    Pour rejoindre ce Royaume inconnu

    Qu’il sent en lui

    Naître

    Confusément.

    Comme à son habitude

    Il porte des guenilles

    Avec ses vieux souliers usés

    Des peines de sa vie.

    Maintenant le voici tout près

    De l’Enfant Dieu.

    Et moi je contemple

    Cette immense et lumineuse grâce

    Que son visage reflète

    Cette communion

    Si douce et si jolie

    De deux petits

    Enfin réunis !

     

    En ce mardi lumineux et paisible!


    2 commentaires
  •  

    "Anem, amem", André Ricros, la fabrique!

     

    Au-delà des nos grands soucis, je prépare Noël dans la paix de ma maison!

    Voici quelques petites créations!

    Noël s'en vient à nous!

    Les sapins pour la crèche!

    Du joli papier créatif, des étoiles argent, de la grosse ficelle de chanvre et un petit fagot ramené de nos chères Cévennes!

    Noël s'en vient à nous!

    Et voilà notre crèche cette année!

    Il manque des santons qui viendront au fur et à mesure des jours jusqu'à la veillée de Noël!

     

    Noël s'en vient à nous!

    La nouvelle frise de cheminée!

    C'est beaucoup de travail, bouh! Tous les sapins et les petites maisons à couper à double puis les intercaler avec de la ouate douce, coller les petites étoiles, coudre le fond toujours à double et enfin le petit galon! C'était un peu costaud quand même mais j'y suis parvenue! Cela fait bien ?

     

    Noël s'en vient à nous!

    La nappe !

    Du lin lavé très beau sur lequel j'ai peint mes 18 sapins avec de la peinture thermofixable "Light-déco". Il a fallu 2 couches pour les petits sapins car sur le lin, la peinture est difficile à prendre!

     

    Noël s'en vient à nous!

    Les menus!

    Du joli papier créatif, des rubans et des stickers!

     

    Il me reste encore à mettre les dessus de commode aux couleurs de Noël, les nouvelles housses de chaise, des textes à écrire, du courrier et penser aux menus et aux cadeaux!

    Et vous alors, ça se passe bien?

     

    Doux dimanche à vous dans la paix!


    1 commentaire
  •  

    Vivaldi, "Winter", à la flûte!

     

    Quand la fraternité et la citoyenneté sont absentes de nos relations humaines et que seul comptent la facilité, le pouvoir, l'efficacité dure et pure, comment est-ce qu'on peut se taire et ne pas dénoncer cette attitude d'esprit et ses conséquences cruelles au quotidien de nos vies!

    Il y a quelques jours, notre Manon apprend que son contrat ne sera pas renouvelé pour raison d'absence prolongée. Double pénalité pour elle qui vient de sortir d'un mois et demi d'hospitalisation et avec des souffrances!

    Sa faute??? Qui peut déclarer qu'il n'a jamais été malade et donc n'a pu assurer son travail!

    Qui peut être à l'abri d'une maladie, d'un dérapage dans sa vie?

    Quelle injustice pour une jeune qui a tant peiné pour trouver du travail! De plus ses supérieurs témoignent de ses compétences et de son assiduité justement à son travail. Ils reconnaissent que Manon avait apporté dans l'équipe un nouveau souffle!

    Alors que les médecins l'invitent à reprendre rapidement son poste , étant apte à sa mission et prescrivant cette nécessité pour dépasser cette douloureuse étape!

    Notre petite a appris cette fâcheuse nouvelle le jour de son anniversaire en plus!

    Allez donc, c'est la cerise sur le gâteau, un beau cadeau de Noël!!!

    Nous avons fait appel à plus haut et on verra bien!

    Ce n'est pas seulement notre fille qui peine mais d'autres jeunes et moins jeunes subissent cette même discrimination!

    Vers quelle société nous dirigeons-nous?

     

    Plus belle la vie!?

    "La petite marchande de perles", aperçu de l'une de mes toiles!

     

    En partage...!


    1 commentaire
  •  

    "Dans les steppes de l'Asie Centrale" de Borodine!

     

    AVENT 2019!

    Dessous ma fenêtre en Novembre cette année!

     

    Comme chaque année, je vous partage humblement notre petite feuille de route! En effet, nous entrons dans le temps joli de l'Avent demain dimanche!

     

    AVENT 2019

    *

    Voici à nouveau le temps de l’Avent qui nous appelle vers l’horizon, vers ce point ténu où la lumière tente de naître à nouveau.

    J’ai retenu cette parole d’Esaïe  9/1-2  dans l’Ancien Testament :

    « Le peuple qui marche dans la nuit

    Voit une grande lumière.

    Pour ceux qui vivent dans le pays de l’obscurité,

    Une lumière se met à briller… »

    Une autre traduction dit, « Pour le peule qui vivait dans l’ombre de la mort,

    Une lumière a resplendi. »

    Je me souviens de cette très belle musique de Borodine qui s’intitule « Dans les steppes de l’Asie Centrale » et qui ponctue ma vie par intermittence.

    Je la choisis  pour accompagner notre écoute de cette Parole de Dieu.

    Nous sommes conviés à lever notre regard vers cet espace autre où l’horizon s’ouvre, s’élargit avec d’autres paramètres que ceux qui régissent nos sociétés modernes et notre quotidien personnel.

    Relever la tête pour  voir de plus haut et de plus loin ce qui fait le fondement de notre vie, de notre personnalité profonde.

    Visiter ces grandes steppes où soufflent les vents avec l’Esprit Saint pour compagnon de voyage.

    Guetter avec Lui cette infime lumière qui a besoin pour naître de notre pauvre regard.

    Dans cette nuit opaque de nos sens et de nos pensées, nos sentiments, nos illusions, nos convictions, nos certitudes… où se perd ce lumignon, le voyons-nous encore ?

    Au-delà de nos doutes orgueilleux, croirons-nous cette infime lueur qui vient nous apporter le don de Dieu, son enfant qu’Il nous confie comme une poésie de l’Amour, l’espérance divine pour un nouveau cap, une orientation autre de nos façons de vivre, entrer dans la mesure des grandes steppes de l’Amour comme le dit si joliment le grand Saint Augustin, « La mesure de l’Amour, c’est l’Amour sans mesure »

    L’Amour, lumière qui nous ouvre à la poétique du quotidien où le langage, les mots, les êtres et les choses, la nature entière nous apparaissent dans leur profondeur, leur âme, le cœur de la vie à fleur de nos mains.

    Nous laisserons-nous conduire vers cette lumière poétique de la Vie qui passe à nouveau près de nous ?

    Comprendrons-nous qu’Elle vient pour nous éclairer et prendre soin de nous et donner à nos vies cette beauté sereine qui ne passera pas !

    Et je pense à cette autre Parole D’Osée, l’un des plus grands poètes avec Esaïe qu’il nous ait été donné dans les siècles !

    «…Mais il n’a pas compris

    Que je prenais soin de lui… » Osée 11/3-4

    L’Avent qui vient verra-t-il naître notre Oui à l’infime lumière de Dieu ? 

    Dans l’espérance au-delà de nos souffrances !

     

    Bel Avent !

     


    1 commentaire
  •  

    Elisabeth Joy Roe, Nocturne de John Field!

     

    En compagnie d'Elisabeth, je vous partage juste mon paysage familier  de ce dimanche soir! Dans un mois, nous serons à la veille de Noël!

    Mon paysage familier!

    Ce soir, dessous ma fenêtre!

    Même la nuit, la lumière demeure et habite avec nous nos peines et nos joies et du coup l'espérance renaît chaque matin!

     

    Bien à vous et jolie semaine!


    3 commentaires
  •  

    Oh, The Deep Love of Jesus!

     

    Quand tout à coup, vous vous trouvez en face de l'extrême souffrance, de l'extrême misère, vous êtes plongés vous-mêmes dans une extrême interrogation et vous participez  quelque part dans votre coeur à un extrême désarroi!

     

    Je vous partage ce texte que j'ai écrit dans ce long chemin des visites à l'hôpital pour mon enfant malade.

     

    Ode aux malades

    *

    On les voit

    Errer dans les couloirs

    Hagards, pleurant

    Ou criant

    Quelques uns

    Toujours rivés au sol

    Vers la porte

    Devant le bureau des soignants

    A la sortie.

    Sortir de quoi au juste

    Ils ne le savent plus guère

    Tellement leur espoir

    S’est figé dans un monde

    Bien à part

    Lunaire

    Opaque

    Sans lumière ni éclat

    Où le temps se perd

    Dans une extrême lenteur

    Dans une extrême langueur.

    Ils attendent

    Leur liberté.

    Puis on les voit

    Dans les rues de la ville.

    Personne ne sait leur détresse

    Ils l’ont oubliée d’ailleurs eux-mêmes

    Plongés

    Dans leur univers médicamenteux.

    Nul ne sait leur immense souffrance

    Muette.

    Ils vont traînant leur vie

    Comme un bagage trop lourd.

    Pourtant vers les lointains

    Leur regard se porte

    Vers ce royaume encore inconnu

    De la délivrance.

    Et moi je prie

    Pour eux

    D’une prière très pauvre

    Pour que le jour

    Se lève

    Sur leur épaisse nuit.

     

    Pour Daniela, Fattima, Sarah, Charky, Julien, Titi, et les autres....

     

    https://www.artmajeur.com/medias/mini/c/a/carlo-aventuriero/artwork/12772658_vent-force-3.jpg

    "Vent de Force 3" Acrylique sur toile d'un ami peintre, aventuriero!

     

    Dans l'espérance!


    1 commentaire
  •  

    Piano Bleu!

     

    Voici un des textes que j'ai écrit pendant cette dure période et que je vous partage en confiance! Ce n'est pas encore l'horizon grand angle mais le jour vient et le soleil se lève enfin!

     

    Quand souffle les vents contraires!

    Fouilles de l'Inrap, photo du net!

     

    Impuissance accablée

    *

    Je n’ai jamais connu encore

    Dans ma vie

    Cet état d’accablement contraint

    Par la maladie d’un proche

    Particulièrement d’un enfant.

    Le temps s’écoule

    Monocorde et monochrome.

    La vie autour de soi se dévide

    Défaite

    De toute émotion

    De toute prise sensorielle.

    Vous êtes au chevet

    De la vie qui se perd

    Sur les chemins glaiseux et glauques

    Du mental.

    En silence

    Vous écoutez

    Et vous vous efforcez

    Doucement et avec peine

    De ramener votre enfant

    Vers les petites choses concrètes

    Du quotidien.

    Vous l’observez dans cette attente

    Très lente

    D’un mieux-être.

    Vos journées se racornissent

    A une peau de chagrin

    Et toute votre attention

    Se fait la servante

    De votre pauvre malade

    Vous êtes accablée de fatigue.

    Mère, père et enfant

    Se rejoignent ainsi

    Dans ce voyage lunaire

    Où la vie s’est absentée

    Et pour combien de temps ?

     

    Sortie d'hôpital! On va vers le jour maintenant!

     

    Jolie soirée à vous!

     

    Il neige plein temps chez nous! Voilà le grand hiver!

     


    7 commentaires
  •  

    Jean-Claude Gianadda, "Jésus me voici devant toi"!

     

    Météo défavorable!

    "La tempête apaisée"!

    (Une de mes icônes, vous vous souvenez?)

     

    Je vous partage ce texte-prière que j'ai écrit il n'y a pas longtemps! Je n'imaginais pas, à ce moment-là, la dure épreuve qui allait nous survenir!

     

    Météo défavorable

    *

    Quand les vents de tempête

    Embrument nos pensées

    Bouleversent notre imaginaire

    Et que les vagues de panique

    Prennent de la hauteur

    Et menacent de faire chavirer

    Notre navire

    Descendons vite

    Dans notre cœur profond

    Là où l’Esprit de la vie

    Demeure.

    Ecoutons son souffle très doux

    Murmurer la paix du Christ-Roi.

    Laissons-nous bercer

    Par sa présence aimante et fidèle

    Que rien ne peut ébranler

    Si ce n’est notre inconnaissance

    De lui-même.

    Eprouvons sa sûre montée

    Jusqu’à notre propre souffle

    Et accordons le nôtre

    Au sien très humble.

    Il vient apaiser

    Les chamboulements

    De notre être tout entier.

    Il établit son camp

    Contre vents et marées

    Et construit patiemment

    Sa citadelle

    Sur les rives de notre humanité

    La citadelle de la Paix

    Du Christ Ressuscité !

     

    La Paix du christ!

    Joli week-end à vous!


    5 commentaires
  •  

    En allant faire un tour, c'est dimanche, nous avons rencontré ces petits cochons tout ronds et tout mignons!

     

    Petits cochons d'ici!

    Cochons qui rient!

     

    Petits cochons d'ici!

    Cochons en habit gris souris!

     

    Petits cochons d'ici!

    Cochons mignons!

     

    Petits cochons d'ici!

    Cochons d'ici, cochons gentils!

     

    Alors ne sont-ils pas adorables ces cochonnets de chez moi?

     

    "Les Trois Petits Cochons" de Walt Disney!

     

    Jolie soirée dominicale à vous sous la belle lumière dorée d'aujourd'hui!


    2 commentaires
  •  

    Bach Trios!

     

    Il est encore temps de vous souhaiter un joli mois de septembre, ce mois de rentrée pour beaucoup d'entre nous dont nos jeunes et nos enfants qui ont courageusement repris le chemin des écoliers!

    Voici ce petit texte que j'ai écrit et qui fait partie d'un de mes livres "L'émoi des mois"!

     

    C'est encore temps!

     

    Septembre

    *

    Toujours joliment vêtu

    De pourpre et d’ocre

    Chaleureux

    Le voici venu, Septembre

    Plein d’entrain, courageux

    Il ne craint pas

    Les ciels maussades et les petites pluies

    De l’automne naissant.

    Douceur et tendresse et force

    Débordent à profusion

    De son sac de rentrée !

    C’est pour soulager les fatigues

    Panser les plaies ténues ou vives

    Redonner l’élan du chemin.

    Résolu, enthousiaste

    Il apporte des projets, des rêves

    Une pensée sereine

    Pour commencer à nouveau

    Le jour

    Nous dire que demain

    Il fera beau

    Et que nous sommes à même avec lui, travailleurs

    De construire encore

    Dans la neuve espérance

        Un monde plus humain.

     

    C'est encore temps!

    Les vaches voisines sont encore au pré!

    Sous la lumière dorée de l'automne qui s'en vient tendrement!

     

    C'est encore temps!

    Et les chevaux dans le pré d'à côté broutent leur herbe de rosée!

    Tout va bien ?!

     

    Joli dimanche à vous!


    1 commentaire
  •  

    "Chanter sa vie, vivre son chant" écrivait Charles de Foucauld!

     

    Aujourd'hui et demain!

    Une de mes peintures sur toile de coton, "Danse ta vie"!

     

    Je vous partage ce texte que j'ai écrit comme une prière de merci, au début de l'été.

     

    Relation

    *

    Mon jardin, ma maison

    Où mon âme a fleuri

    Où les mots, les couleurs

    Se sont épanouis

    Au-delà des brumes et des pluies.

    Toi seul Mon Dieu

    Connaît ce mouvement intérieur intense

    Qui habite mes jours et mes nuits

    Comme un secret tendrement

    Que l’on partage parfois

    Avec l’aimé !

    Tu veilles Seigneur

    Sur le trésor de ma vie.

    Je te remercie

    Pour cette conscience intime

    Qui s’est étoffée

    A l’ombre de ta Parole

    Au fil du temps

    Et qu’aujourd’hui encore

    J’essaie très pauvrement

    De partager

    A travers l’écriture et la peinture

    Que tu m’as données.

    Se rencontrer

    Les uns les autres

    Dans ce qui anime

    Notre cœur profond

    Dépasser les couches superficielles

    Pour entrer dans ce creux

    Des êtres et des choses

    Ecouter enfin

    La respiration de l’âme

    Et s’aimer.

     

    Jay Ungar, "Give Me Your Hand"!

     

    Belle fin d'été à vous!


    1 commentaire
  •  

    "Café 1930" Astor Piazzolla"!

     

    Juste ce petit texte que je viens d'écrire pour vous souhaiter un joli week-end!

     

    Soir d'été

    *

    L’air du soir

    Semble doux et joli 

    »Allons chez « Croque-Menu »

    Un endroit gourmand

    Où l’on peut savourer

    A son aise à la fois

    Les merveilles des saisons

    Et celles de toujours

    Que l’on se transmet

    De cœur à cœur

    Comme un secret à garder.

    Je me suis installée

    A la terrasse

    Où je pouvais voir passer

    La vie

    Sans être dérangée.

    J’ai demandé

    Un thé à la rose

    Que l’on m’a servi

    Avec un loukoum

    Ce divin délice de Byzance.

    La musique du moment

    Accompagnait superbement

    Ma déambulation intérieure.

    A l’horizon

    Une paix profonde

    Aux couleurs du couchant

    Montait à ma rencontre

    Acquiesçant tendrement

    Ce que je faisais

     De mon existence.

    C’était comme une étreinte

     Amoureuse

    Dans l’air joli du soir

    Que le monde avec moi

    Partageait simplement.

     

    C’est l’été !

     

    Soir d'été!

    Terrasse d'un café à Pérouse en Italie où nous étions en vacances en juin dernier!


    1 commentaire
  •  

    "The Quiet Room" de Jay Ungar!

     

    Je mets en place une exposition permanente de mes peintures, à la maison. Nous avons presque fini d'aménager le lieu. C'est beaucoup de travail et d'émotion!

    Il faut aussi s'occuper de la publicité avec les médias!

    C'est bientôt! Nous commençons le week-end du 17/18 août.

    Je souhaitais partager mon travail avec le public. Je verrais bien ce que cela donne! Il faut tenter des expériences dans la vie! C'est ainsi qu'on avance!

     

    Expo à la maison!

    L'affiche!

     

      Belle journée à vous!


    5 commentaires
  • Voilà nous sommes rentrés d'Italie, un merveilleux voyage et dans la tête et le coeur nous demeurons là-bas en Ombrie, dans la lumière chaude et dorée de la belle et sainte Assise!

    Un très beau cadeau car aujourd'hui c'est notre anniversaire de mariage! 43 ans de vie commune, un grand et merveilleux voyage de fleuve en fleuve ensemble! Merci Seigneur Jésus!

     

    On est rentrés!

    Coeurs de velours et toujours d'amour!

     

    On est rentrés!

    Pierre et moi devant l'arbre de Saint François!

    C'était à l'Eremo Delle Carcerai près d'Assise, un endroit fabuleux avec les grottes où priaient François et les premiers frères.

    Pour continuer sur un air de musique ce bel anniversaire et ce beau voyage ensemble!

     

    Fleuves, "Ronds de Saint Vincent"!

     

    Douce soirée à vous!


    10 commentaires
  •  

    Pour Théo!

    (J'ai découvert en ouvrant mon compte "YouTube" cette musique ! On eut dit que les filles avaient préparé cette vidéo musicale pour notre Théo!)

     

    Pour Théo!

    Théo!

     

    Quand ce matin je suis allée au jardin lui porter sa nourriture, notre petit Théo sur le côté reposait de son dernier sommeil!

    Je lui offre mes pauvres larmes.

    THEO!


    votre commentaire
  •  

    "La vie c'est comme un jardin"!

     

    Le temps nous file entre les doigts quelquefois, un peu , beaucoup, passionnément ou pas du tout...

    Nous avons passé la fête des mamans avec notre Manon sur le plateau de Gergovie et c'était tellement beau avec beaucoup de familles qui étaient venues aussi faire le pique-nique! Nous avons passé toute la journée sur les traces des gaulois et Manon qui a l'oeil archéo a trouvé un éclat de céramique, certainement un morceau d'amphore où l'on conservait des aliments...

    Des nouvelles!

    Eclat de céramique!

     

    Il faudra que je vous partage ces photos du plateau de Gergovie!

    Des nouvelles!

    Voilà déjà un des mes panoramiques!

    Puis j'ai terminé une autre icône et je je suis en train d'en écrire une autre.

    Et voilà ce grand souci avec ce bébé pie qui est tombé du nid qui est dans un de nos grands sapins! Maintenant les mères pie semblent venir le voir mais on ne sait si elles continuent de le nourrir car il est au sol!

    Nous l'avons protégé en le mettant dans une petite cagette avec un lit d'herbes sèches! Le jour, on le laisse sur une chaise de jardin pour le nourrir et lui donner à boire. Quelle affaire difficile!

    Les pies nous ont bien alertés hier car le chat de Voisine avait décidé de l'occire! C'est pourquoi nous l'avons mis dans la cagette!

    D'après la LPO, nous avons fait du mieux! Il faut laisser faire la Nature nous ont-ils dit! Seulement c'est trop chagrin d'abandonner ce petitou d'oiseau! Voyez donc!

     

    Des nouvelles!

    Théo dans sa cagette!

    Des nouvelles!

    Théo de plus près!

    Bon il a passé une première nuit! Maintenant... C'est plutôt qu'on part en vacances dans 15 jours! D'après la LPO, ce devrait être OK!

    Ah! Je ne suis pas sereine!

    Je veux croire en la force de la vie!

    J'essaie de vous poster un autre billet avant notre départ!

     

    Jolie soirée à vous!


    1 commentaire
  •  

    "Country Air", Aldo Bova!

     

    J'ai attendu avant d'éditer ce billet douloureux!

    Mon ami Guy n'est plus parmi nous! Cela faisait beaucoup d'années que nous partagions sur nos blogs notre pensée et nos activités du moment.

    Guy aimait raconter ses souvenirs qui témoignaient de sa personnalité chaleureuse et de ses engagements d'humanité.

    Nous étions allés lui rendre visite en famille lors d'un été et nous avions rencontré son épouse que nous ne connaissions pas et aussi son fils et sa famille avec lequel nous avions bien partagé. Je leur transmets avec Pierre toute notre amitié et affection.

    Guy était resté fidèle à mon blog et cela m'était un soutien précieux!

    Il va nous manquer à tous et toutes mais je crois que là où Dieu l'a mis, le Divin comme il aimait à le dire lui-même, il pense à nous et demeure en vie autrement.

    Il aimait beaucoup la musique, et je lui offre cette belle mélodie de mon ami Aldo.

     

    Au revoir Guy!

     

    Voici le lien de son blog: Guy

     

    Avec toute mon amitié et dans l'espérance!


    4 commentaires
  •  

    Airelle Besson!

     

    Je vous partage aujourd'hui ce petit texte que j'ai écrit l'autre jour en regardant la pluie dessous ma fenêtre. Elle était venue charmante me faire une petite visite et ensemble nous avons écouté la jolie pavane et c'était un bonheur du temps qui passe près de soi!

     

    Jour couvert

    *

    Contempler

    Dès le petit matin

    La lumière éteinte du jour

    Son ciel tamisé de soie

    Aux grises nuances bleutées         

    Ecouter la petite ondée

    Intermittente

    Dans son secret et doux silence

    Et la pavane ancienne

    Jazzée

    Au goût du temps qui passe.

    Que l’on vive

    A la ville ou à la campagne

    Voilà que se dessine au-dedans

    Cet espace particulier

    Mêlé des deux univers.

    Voilà que se profile

    Peu à peu

    A l’horizon de la mémoire

    Cette construction bien à soi

    Onirique

    Où les déserts et les lieux habités

    S’habillent de la couleur de l’âme

    Dans un mouvement intérieur

    Intense

    Le désir de vivre.

     

    Jour Couvert!

    Dessous ma fenêtre avant la pluie!

     

    Douce soirée à vous!


    1 commentaire
  •  

    Jay Ungar et molly Mason!

     

    Et bien quel Mai ce Mai! Non ce n'est pas "comme on voit sur la branche au mois de mai la rose"!

    Depuis hier, ce n'est qu'averses de neige et vent froid d'hiver et nuages de brume au point que les toits ont gardé leurs coiffes blanches!

    Bouh! On a rallumé la cheminée et dans la maison restons quiets, il le faut bien sans perdre courage!

    En attendant le joli temps, on musique, on peint, on rêve, on bâtit des châteaux en Espagne et ...

     

    Comme on voit sur la branche!

    Aujourd'hui le saule frileux de voisine se plaint!

     

    En attendant le joli temps!


    1 commentaire
  •  

    Valse de printemps au piano!

    (Je vous invite à écouter de nouveau cette jolie valse!)

     

    On est souvent morose avec le temps qui passe et les relectures de la vie qui nous habitent! Pourtant

    La vie reprend toujours ses droits!

    Renaître à la vie et à l'espérance jusqu'au bout de ses jours et de ses nuits!

    C'est ce que mon jardin me rappelle ce matin de printemps! Dans sa pauvreté, il m'encourage et m'entoure de sa tendresse! Merci Jardin de ma Maison!

     

    Mon jardin du 1er Mai!

    Les premières fleurs du prunus!

     

    Mon jardin du 1er Mai!

    Les tulipes!

    Contestées dans leur emplacement par Pierre qui doutait de leur floraison sur la vieille souche du sapin!

     

    Mon jardin du 1er Mai!

    Les stellaires et primevères et pâquerettes parsemées dans le pré au gré de leur fantaisie bénie!

     

    Mon jardin du 1er Mai!

    Ma courageuse rhubarbe!

    Je n'en prends aucun soin mais elle demeure près de moi par amour! Et son attitude me conduit à l'indulgence et m'appelle à la cultiver! Merci ma rhubarbe!

     

    Mon jardin du 1er Mai!

    Ma livèche très tendre!

    Un peu perdue au milieu des grosses mères, elle résiste et fait sa place car elle sait que nous l'aimons tant!

     

    Mon jardin du 1er Mai!

    Le lilas!

    Les deux lilas ont résisté aux gelées! Une merveille!

     

    Mon jardin du 1er Mai!

    Entre ombre et lumière les pensées ont refleuri après l'hiver!

     

    Mon jardin du 1er Mai!

    L'hysope et la sarriette!

    Elles ont poussé quand même sous la broussaille que les anciennes pousses avaient laissée et que nous n'avions pas eu le temps d'enlever avant l'hiver! Les tenaces car elles savent aussi que nous les chérissons!

     

    Mon jardin du 1er Mai!

    Un forsythia rescapé!

    Il gênait à l'entrée et Pierre l'avait coupé mais il a décidé que là était son lieu! Du coup, nous avons respecté son choix!

     

    Tout est une question d'amour n'est-ce-pas! Quand allons-nous éradiquer la violence dans nos relations et nos sociétés humaines?

    Affaire à suivre!!!

     

    Joli 1er mai à vous!


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique