• Couleur-quotidien!

    "Les petits danseurs",  une de mes peintures sur tissu (toile de coton).

     

    "Aria" à l'accordéon diatonique, jouée par Riccardo Tesi.

  •  

    Massif de La Sainte Baume!

     

    Nous voici de retour mais encore sous le charme de cette belle montagne de La sainte Baume!

    Nous avons fait ces randos que vous pouvez visualiser sur la vidéo.

    Nous étions à Plan d'Aups. Voici quelques photos du chemin des crêtes, sur le Saint-Pilon! Nous ne sommes pas allés jusqu'à la chapelle car il y avait encore 20 mns de marche aride sous un soleil de plomb!

     

    L'embellie!

    Le paysage tout en haut du Saint-Pilon!

     

    L'embellie!

    Pierre épuisé!

    Il faut vous dire que les chemins sont peineux, très escarpés et toujours montants pour la plupart!

     

    L'embellie!

    C'est me en haut!

    J'étais contente car mon genou arthrosé a tenu le coup! Il faut noter que j'avais réclamer à Mon Seigneur une grâce de genou!

     

    L'embellie!

    Manon prend des photos!

     

    L'embellie!

    Le Massif de La sainte Baume!

    Les chemins longent les crêtes le plus souvent mais il faut monter jusque là-haut à 900/1000m d'altitude!

     

    L'embellie!

    On grimpe jusque là-haut!

     

    Dans ce beau soir d'été!


    1 commentaire
  •  

    Bal de l’Éphémère!

     

    Je vous partage ce petit texte aujourd'hui.

     

    Le souffle de l'instant

    *

    À quelques pas de l’été

    Elle se regarde

    Dans le miroir du bas.

    Il garde fidèlement

    Cette lumière feutrée

    Des jours

    Où les reflets de l’âme

    S’impriment en secret

    Ne retenant

    Que la beauté des instants

    Qui passent.

    C’est comme une valse douce

    Qui berce avec tendresse

    Les soubresauts du cœur.

    Elle venait de s’offrir

    Une robe de créateur

    Qu’elle avait mise aujourd’hui

    Pour la première fois.

    Elle était belle

    De cette beauté sereine

    Dans cette mesure ouverte

     Des temps.

    Les créateurs

    S’appliquent

    À cet état de grâce.

    Ils cherchent

    Dans l’habit

    Le mouvement

    La ligne, la matière

    Où l’instant

    Peut s’inscrire

    Et magnifier

    La vie.

    C’est une mesure haute

    Qui rejoint

    L’éternité.

    Il y avait longtemps

    Qu’elle désirait

    Ce genre de vêtement.

    Maintenant

    Elle était prête

    Pour vivre

    Le souffle de l’instant !

     

    Voilà ces petites robes des créateurs dans leur collection "Printemps-Èté 2020",  chez Rhum-Raisin.

     

    Le souffle de l'instant!

     

    Le souffle de l'instant!

     

    Je les aime toutes mais il faudra en retenir une seule! On verra laquelle!

     

    C'est pour nous bientôt le temps des vacances! Nous partons la semaine prochaine en Belle Provence!

    Je vous dis à bientôt!

     

    Prenez-bien soin de vous!


    1 commentaire
  •  

    Valse du soir!

     

    Je vous partage ce petit texte.

     

    Le souvenir

    *

    Le souvenir ne demeure pas dans ces eaux troubles et amères qui charrient les fractures et les blessures de notre vie.

    Il habite les moments fugaces où nous avons perçu une couleur, un son, un parfum ignorés… Ces halos de lumière si particuliers sur les êtres et les choses, présence d’éternité, impromptu de grâce qui guérissent la mémoire.

    Ainsi la vieillesse aiguise le souvenir et le temps qui passe la bonifie comme un vin de terroir ardent et généreux !

     

    Mémoire!

    Un soir de mai 2020 dessous ma fenêtre!

    Comme une valse... du soir!

     

    Douce soirée à vous !


    1 commentaire
  •  

    Melivalse!

     

    Voici cette petite vidéo que je vous partage! C'était en fin de journée l'autre dimanche à Chalencon où demeure un château du Moyen Âge.

     

    A Chalencon!

     

    Voici quelques photos de ce joli lieu de campagne.

     

    Petite balade au château!

    Le château!

     

    Des œuvres de notre vieil ami sculpteur qui jalonnent les ruelles du petit village.

     

    Petite balade au château!

    L'aigle veilleur!

     

    Petite balade au château!

    Maternité!

     

    Petite balade au château!

    Piéta dans la chapelle!

     

    Petite balade au château!

    De plus près!

     

    Petite balade au château!

    Le Christ!

    Il y avait eu une polémique au sujet du périzonium! Je vous laisse deviner!

     

    Petite balade au château!

    L'un des nus à son atelier!

     

    Petite balade au château!

    Et le Pont du Diable où coule l'Anse!

     

    Un village mythique! Tout y est pour conter la légende!

     

    Jolie soirée à vous!


    votre commentaire
  •  

    Mazurka!

     

    Juste ces petites bagues en bout de tissu que j'ai confectionnées en cette fin d'après-midi et que je vous partage!

    Les bagues!

    Mes petites bagues!

     

    Les bagues!

    De plus près!

     

    Qu'en pensez-vous? Pierre ne les aime pas ! Moi je les aime bien! Et vous?

     

    Sinon il fait un temps moche de chez moche! De la pluie, du vent et maintenant une grosse brume blanche! On se croirait en novembre!

     

    En plus pas de bals trades cet été, à cause du covide!!! Le jambes me démangent et j'enrage! Voilà plus d'un an que je n'ai pas dansé! Purée de chez purée ça manque!!!

     

    Douce soirée à vous en musique avec la belle mazurka des "Genoux"!


    1 commentaire
  •  

    "Song without Words"!

     

    Bientôt la fête des mamans!

    Les mères, on les sculpte au long des siècles et on les range dans les placards de nos mentalités au cas où...!

     

    Les mères!

    "La femme retournée de Letourneur"!

     

    Les mères!

    "Femme à l'enfant"! (Excusez-moi, je n'ai pas retrouvé le nom du sculpteur dans mes docs)!

     

    Voici ce texte que j'ai écrit et que je vous partage humblement!

     

    Les mères

    *

    Les mères n’en finissent pas

     D’accoucher

    De leurs enfants

    De l’enfance

    Avec beaucoup de peines

    Et de joie éphémère.

    Elles souffrent

    En silence

    Dans cet abandon

    Du cœur de mère

    Ignoré, décrié

    Parfois même combattu.

    Nul ne connaît

    La douleur de la mère

    Peut-être Marie

    Seule.

    Les mères supportent

     Avec des larmes

    Le dur jugement

    De leur maternité.

    Elles sont trop

    Ou pas assez.

    On ne les connaît pas

    En tant que personne

    Mais on les enferme

    Dans des schémas tout prêts

    Et bien accommodants

    De leur statut social.

    Le « on »

    Exprime, bien-sûr,

    Le « non dit ».

    Pourtant personne ne saura jamais

    Ce combat intérieur

    De la mère

    Son inquiétude

    Son interrogation incessante

    La recherche continue

    Pour être  la mère

    Qu’on veut qu’elle soit

    Son désespoir

    De ne point y parvenir

    Et finalement

    Son désir d’échappée

    D’horizon clair et serein

    Comme un jour de naissance

    Quand Dieu vit

    Que la vie

    Était pourtant simple  et belle !

     

    Les mères!

    La mère à genoux de Lolek!

     

    Bel après-midi à vous!


    3 commentaires
  •  

    Bucolique!

     

    Hier, le jour de la Pentecôte, nous sommes partis en pique-nique à Lavoûte-Chilhac! Mais sur les berges de l'Allier, il y avait trop de monde! Alors nous avons gagné la montagne, juste au-dessus du village!

    Il faisait très beau et chaud comme en plein été et ce fut pour nous une journée délicieuse!

    Voici quelques photos de ce joli lieu!

     

    Une Pentecôte bucolique!

    Le paysage que l'on découvre d'en haut!

     

    Une Pentecôte bucolique!

    Vue d'ensemble!

     

    Une Pentecôte bucolique!

     Pierre devant notre petite table improvisée!

     

    Une Pentecôte bucolique!

     L'Allier!

    On la descend en canoë-kayak!

     

    Une Pentecôte bucolique!

    Le fameux saumon, symbole du Val d'Allier!

    Nous avons "La Maison du Saumon" musée à Brioude.

     

    Une Pentecôte bucolique!

    La Fontaine de saint Odilon!

     

    Une Pentecôte bucolique!

    L'escalier!

    Il y en a beaucoup comme celui-ci à Lavoûte-Chilhac.

     

    Une Pentecôte bucolique!

    Un sureau plantureux!

     

    Une Pentecôte bucolique!

    Ces superbes roses à deux couleurs!

     

    Une Pentecôte bucolique!

    Et ces fleurs sauvages qui s'épanouissent dans un mur!

    Jolie Fourmi s'empressera de nous dire leur nom!

     

    Nous avons été accueillis par le chant du coucou!

    La nature est un écrin pour la vie et notre humanité! C'est pourquoi il nous faut la préserver avec beaucoup de tendresse n'est-ce-pas!

     

    La Pentecôte se donne à vivre chaque jour car le souffle de l'Esprit Saint attend sur le seuil de notre cœur notre invitation!

     

    Jolie soirée à vous!


    1 commentaire
  •  

    Effeuillons la marguerite!

     

    Dans mon jardin les marguerites  se plaisent! Elles ont pris une belle ampleur aux côtés des lupins et suscitent l'admiration! La mienne voisine s'en étonne et se demande comment je fais pour avoir des plantes de plein champ dans le mien jardin!

    "- C'est cadeau de ciel!" lui ai-je dit.

    Voici les belles!

     

    En effeuillant la marguerite!

    Je vous aime...!

     

    En effeuillant la marguerite!

    Un peu!

     

    En effeuillant la marguerite!

    Beaucoup!

     

    En effeuillant la marguerite!

    Passionnément!

     

    Belle semaine à vous!


    1 commentaire
  •  

    Je vous partage cette petite vidéo où vous découvrez un petit pan de la forêt de chez moi!

    C'est un essai , comme on dit une première!

     

    https://www.youtube.com/watch?v=55p0ZX9GEu0&t=4s

    (Pour lire la vidéo, sélectionner le lien et cliquer sur "ouvrir le lien")

     

    Divine forêt!

    La forêt de chez moi!

     

    Douce soirée à vous, Ascensionnelle!


    5 commentaires
  •  

    Gavotte!

     

    Un petit air de danse pour vous partager la fabrication du sirop de lilas!

    Je l'ai préparé ce matin pendant qu'il faisait très beau et chaud et que les lilas embaumaient le jardin de leur suave parfum!

     

    Sirop de lilas!

    Ma cueillette jolie!

     

    Sirop de lilas!

    La préparation!

     

    Sirop de lilas!

    Et voilà le sirop de lilas!

    Pour les jours chauds de cet été, à savourer bien frais à l'ombre sous les lilas!

     

    Voilà la recette si le cœur vous en dit et si vos lilas sont encore en fleurs!

    Bonne cuisine!

    Sirop de lilas!

     

    Douce soirée à vous!


    4 commentaires
  •  

    "Suite bucolique"!

     

    Je vous partage ce petit texte que j'ai écrit ces jours-ci.

     

    Divines Saisons

    *

    Contempler les saisons

     À plein regard

    La vie y palpite

    Sans cesse.

    Pulsations intenses

    Des couleurs et des sons

    Mouvements du ciel et de la terre

    Toujours remplis d’émotion

    D’infinies variations

    Dans les heures

    Où la nature conjugue

    À merveille

    Leur histoire.

    Florescence du printemps

    Exultation de l’été

    Luminescence de l’automne

    Respiration intime de l’hiver.

    Les saisons habillent notre âme

    D’un vêtement luxuriant

    Et précieux

    Et font de nous

    Des princes et des fées!

     

    Divines Saisons!

    Sur la voie ferrée près de la maison, des cailles-lait peut-être mirifiques cette année!

     

    Divines Saisons!

    Le pinatou!

     

    Divines Saisons!

    Les genêts

     

    Divines Saisons!

    Un des lilas du jardin!

     

    Divines Saisons!

    De plus près, les fleurs ne sont pas tout à fait écloses!

     

    Divines Saisons!

    Mon paysage d'hier!

     

    Aujourd'hui un vent léger a gardé le beau temps!

     

    Le temps qui passe près de nous nous appelle à une nouvelle genèse! Saurons-nous la saisir?

     

    Bien à vous dans la douceur du soir!


    2 commentaires
  •  

    "Doux Chagrin" de Gilles Vigneault

     

    Le coeur a ses raisons...!

    Les amoureux!

    (Voici à nouveau une de mes toiles sur velours, à l'huile de 41/33 cms.)

    Je vous partage aujourd'hui un de mes textes que j'ai retrouvé dans mes tiroirs inopinément l'autre jour!

     

    le cœur

    *

    Le cœur pour aimer      

    Ne s’embarrasse pas

    De nos principes identitaires.

    Le cœur ne s’arrête nullement

    Aux temps et aux évènements.

    Il ne tient aucunement compte

    De l’âge et de la culture

    De la personne.

    Il ne se préoccupe absolument pas

    Des pouvoirs

    De la position sociale

    Des critères de réussite des individus.

    Il ne rédige jamais d’évaluation

    A leur égard.

    Il ne les fige pas

    Dans l’état dans lequel

    Il les rencontre,

    Encore moins dans leur vécu passé.

    Le cœur, pour aimer,

    Se donne sans compter

    Sans établir de hiérarchies

    Dans ses données

    Ni de priorité d’aucune sorte.

    Il fait fi de nos lois bien pensantes

    Et de tout classement.

    Le cœur aime sans mesure et sans jugement.

    Il ne se fixe pas

    Sur les erreurs de parcours

    Et ne se lasse jamais

    Dans sa quête d’amour

    Le cœur n’a d’autre volonté

    Simplement que d’aimer !

     

    Il fait très beau chez nous et nous profitons du jardin!

     

    Prenez-soin de vous!


    1 commentaire
  •  

    "Jardin sauvage"!

     

    Voilà que mon jardin se met en tenue de printemps! C'est un humble jardin où se plairait sans doute Dame Pauvreté!

    Mais je l'aime bien ainsi sans prétention. Il me réserve toujours chaque année des petites merveilles qui me redonnent de l'élan et le bonheur du jour!

     

    Mon jardin, ma joie!

    Les petites pensées sauvages!

    Voilà qu'elles sont venues, discrètes dans un coin du jardin retiré près du vieux clapier déserté il y a des lustres! Une belle découverte un matin de ces jours-ci!

     

    Mon jardin, ma joie!

    Les fleurs du prunus toujours fidèles au rendez-vous!

     

    Mon jardin, ma joie!

    De plus près!

     

    Mon jardin, ma joie!

    D'autres petites pensées!

     

     

    Mon jardin, ma joie!

    Le caille-lait, je crois?

    Jolie Fourmi confirmera ou pas!

     

    Mon jardin, ma joie!

    La chélidoine!

     

    Mon jardin, ma joie!

    Le houx est encore bien vivace!

     

    Mon jardin, ma joie!

    Le genêt commence à fleurir!

     

    Mon jardin, ma joie!

    Populage des marais!

    Ceux-là ne sont pas dans le jardin mais juste à côté vers la rivière! Cette année ils sont superbes!

     

    La nature nous accompagne et nous porte l'espérance comme un arc-en-ciel!

     

    Jolie soirée à vous!


    2 commentaires
  •  

    "A Casinha pequenina"!

     

    Ma forêt!

    Le petit bois derrière chez moi!

     

    Ma forêt!

    Juste un peu plus loin que chez moi!

     

    Je vous partage ce texte que j'ai écrit il y a quelques jours.

     

    Ma forêt

    *

    La forêt de chez moi

    Porte en son cœur

    Des creux profonds et sûrs

    Où les herbes sauvages

    Grandissent, paisibles,

    Vers le jour discret.

    Les jeunes ont revêtu

    Leurs robes vertes

    De printemps

    Tandis que les anciennes

    Fidèles

    A leurs couleurs automnales

    S’inclinent

    A mon passage

    À la lisière du bois.

    Un vent doux et léger

    Élève

    Leurs grandes tiges.

    J’entends

    Leurs petites voix

    Murmurer

    À mes pas

    Une salutation jolie

    Rien que pour moi.

    J’écoute le silence

    Que je perçois plus dense

    Habillé du temps

    Qui ne passe pas

    Souffle imperceptible

    De Résurrection

    Promesse

    De renouveau infini

    Enveloppement

    De tout mon être béni.

    Merci !

     

    Doux week-end à vous!


    6 commentaires
  •  

    Amalia Rodrigues, "Uma casa portuguesa"!

     

    Aujourd'hui 15 Avril, c'est mon anniversaire!

    Il fait très beau! Comme beaucoup d'entre vous, je suis privée de mes enfants et la petite fête sera pour plus tard!

    Mais la Nature m'offre de très grands et beaux cadeaux! Les fleurs commencent à resplendir telles des reines au soleil! Les oiseaux chantent et virevoltent dans le ciel bleu de ce  jour!

    Deux magnifiques faucons crécerelles sont venus me saluer jusque dessous ma fenêtre! J'ai pu admirer leur vol majestueux d'un plein silence!

    Mon Pierre m'accompagne dans ce nouveau jour de son petit bisou d'époux!

    Et moi, je rends grâce et je pense à tous les malheureux et je prie pour qu'il n'y ait plus de misère en ce monde!

     

    Aniversaire confiné!

    C'est "me" aujourd'hui, 68 ans!

     

    Dans la paix et l'espérance!


    3 commentaires
  •  

    Agnus Dei!

    Parce qu'Il est mort et ressuscité pour tous les peuples!

     

    Je vous partage ce texte que j'ai écrit sur cette nuit particulière, selon cette Parole d'Esaïe: " Ce n'est plus la nuit mais ce n'est pas encore le jour..."

     

    Dans la nuit

    *

    Nous n'avons guère dormi cette nuit-là!

    La pluie frappait fort

    Au-dehors

    Elle nous chantait

    Le lugubre chant de la mort

    Un cauchemar terrible

    Qui nous visitait chacune tour à tour.

    De violents sanglots

    Jusqu'au cri

    Tourmentait Marie.

    Nous avons veillé sur elle sans cesse

    Le chandelier nous tenant lieu

    De lampe-tempête, un abri!

    L'aube enfin s'avançait

    sans bruit, apaisée.

    Nous avons revêtu

    Nos plus beaux vêtements

    Je ne sais pourquoi!

    Sur le chemin de la tombe

    Une petite brume nous accompagnait.

    Un soleil pâle rosissait la campagne alanguie.

    Nous marchions lentement

    Silencieuses.

    Nous avons rencontré trois hommes.

    Ils semblaient jeunes, d'un aspect angélique.

    Ils étaient assis sur le muret.

    Ils nous ont regardé passer

    Sans rien nous dire et nous non plus

    Tant le silence habitait notre cœur.

    Ce devait être sans doute

    Des ouvriers saisonniers.

    Voici le bout du sentier

    Qui mène à la tombe.

    De loin, nous avons aperçu soudain

    La grotte béante, ouverte

    D'où sortait une vive lumière.

    La peur se glissait dans nos pas hésitants.

    Je pris sur moi d'entrer

    Et je découvris le tombeau vide.

    On avait soigneusement rangé

    Sur le côté de la pierre

    Le linge funéraire.

    Je pleurai amèrement

    Et je criai à mes compagnes

    «Ils nous l'ont pris»!

    Alors j'entendis derrière moi

    Un léger froissement d'étoffe.

    Je me retournai aussitôt

    Et sans plus de façon

    Je demandai au gardien du jardin

    Car c'était lui certainement

    Où l'on avait emporté le corps du maître.

    Mais il m'appela de mon nom

    Avec une grande tendresse

    « Marie «

    Sa voix, je la reconnaissais maintenant

    Et j'étais bouleversée

    « Petit Maître, c'est bien toi «

    Lui répondis-je!

    Dans ma joie, je courus vers mes amies

    Pour leur annoncer qu'il était vivant!

    Elles me crurent folle.

    Puis elles sont allées elles-mêmes

    Dans la grotte.

    Là, les trois jeunes gens brillants de lumière

    Leur ont confirmé cette étonnante nouvelle

    En leur demandant de prévenir tous les autres

    Et que Jésus les rejoindrait bientôt!

    Nous sommes reparties

    Nos amphores dans les bras

    La tête dans les étoiles

    Et nos pieds effleurant à peine le sol

    tellement nous étions élancées

    Sur le chemin

    Marie tenant encore et toujours

    Une lampe allumée.

    Il était vivant

    Tout commençait

    Maintenant, autrement

    C'est la Pâque nouvelle!

    Alléluia!

     

    Dans la nuit!

    Marie -Madeleine!

    C'est une de mes icônes, écrite sur toile de lin vierge, à l'huile, de 41/33cms.

     

    Saint samedi dans l'attente et l'espérance!


    1 commentaire
  •  

    Mozart L'égyptien!

    Je vous invite à écouter ce très beau concerto.

    Voilà ce texte que j'ai écrit et que je vous partage aujourd'hui.

     

    La femme d'à côté

    *

    La femme d'à côté!

    La femme d'à côté!

    La femme d'à côté!

     

    Veuillez m'excuser! Je n'ai guère le temps ces jours-ci! Merci de cliquer sur chaque photo du texte

    pour visualiser plus grand!

    Je me souviens de la Parole du psalmiste: "le matin, à midi, le soir

                                                                           Je médite et je prie"

     

    Dans le Saint Jeudi!


    1 commentaire
  •  

    "Prière du Matin" de Tchaikovsky!

     

    C'est la fête des Rameaux!

     

    Il est venu, Il vient, Il reviendra!

    Les jonquilles du pré d'à côté!

     

    Je vous offre ce gentil bouquet de jonquilles pour éclairer votre journée de dur confinement! Je l'ai cueilli hier à l'orée de la forêt juste dans le pré d'à côté de chez moi.

    Voici Celui-ci qui vient encore et encore à notre rencontre et nous tendre sa main!

    La relation à Dieu est un mystère, le mystère de l'amour.

    Et voilà cette foule des siècles , toujours la même, qui acclame avec brio et emphase, un enthousiasme délirant! Quelques jours après, elle déverse sa haine et cloue sur une croix l'homme de Parole!

    Et moi, si j'avais été là, où m'aurais-je situé? Et si je n'y avais pas été comme la plupart du temps, comment aurais-je reçu cette nouvelle et ce drame d'après? Quel est mon témoignage et mon engagement aujourd'hui quand j'apprends les drames que le monde me renvoie dans ce temps qui passe près de moi?

    Seigneur Jésus, prends pitié de moi, et donne-moi d'avancer toujours plus sur mon chemin dans ton amour et ton pardon.

    Je me souviens de cette Parole de Jésus à ses disciples: " Laissez venir à moi les petits enfants et ne les empêchez pas car le Royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent" Marc chap. 10 versets 13/16.

    Nous entrons en Sainte Semaine! Je vous retrouve plus tard. Merci beaucoup de votre écoute et de votre fidélité!

     

    Dans le souvenir et le cœur pour toutes les familles endeuillées d'hier et d'aujourd'hui!

     

    Bien à vous!


    3 commentaires
  • Le mois d'Avril!

    Femme à la feuille!

    Voici cette aquarelle et ce texte sur le mois d'avril qui font partie de mon livre , "L'émoi des mois" publié chez Lulu.

    Le mois d'avril , c'est le printemps  et c'est aussi le mois de mon anniversaire, de beaux souvenirs en famille! C'est un mois qui m'est cher et où je retrouve toujours un horizon possible!

     

    Avril

    *

    Ce mois joli

    S’avançant timide

    À l’orée du jour

    Hésitant et craintif

    S’éveillant dans l’ombre

    Et s’endormant au soleil

    Se retirant effrayé

    Devant pluies et vents

    Pour finalement

    Rayonner encore pâle

    De sa peineuse montée

    Vers la lumière !

      Souvent malmené

    Par les caprices du temps

    Et ses propres émois

    Il s’abaisse très bas

    Semblable au saule de chez moi

    Cherchant les courants frais

    Pour étancher ses peines

    Et reprendre son chemin

    D’aube et de foi.

    Avril, mois de ma naissance

    Comme je te ressemble !

    Dis-moi donc si bientôt

     Avec toi

    Je pourrais enfin vivre le printemps

    Avril, l’Enfantement.

     

    "Avril au Portugal

     

    Que la vie demeure dans l'Amour!


    1 commentaire
  •  

    La mini fugue!

     

    Je vous partage aujourd'hui ces quelques photos que j'ai prise hier juste devant chez moi, dans un autre petit bois joli!

    J'ai pensé au Psaume 103:

    "Seigneur je te remercie pour toute ta création..."

     

    Au petit bois joli!

    Le chemin !

     

    Au petit bois joli!

    Le creux de forêt!

     

    Au petit bois joli!

    La lumière s'y promène!

     

    Au petit bois joli!

    Elle s'y repose même cette divine lumière!

     

    Au petit bois joli!

    Et ce petit père, n'est-t'y pas beau sous le ciel pur?

     

    Il y a ces jours-ci un silence particulier, magnifique, où l'on entend seulement battre le cœur de la nature!

    Alors très simplement, la prière accompagne toutes ses palpitations.

     

    Dans le recueillement!


    1 commentaire
  •  

    En compagnie de Chatou!

     

    Ce matin, au réveil, je découvre la brume blanche dessous ma fenêtre!

     

    Jour de brume!

    Dessous ma fenêtre, côté voisin!

     

    Jour de brume!

    Côté campagne!

     

    Et je me souviens de cette Parole dans Esaïe, chap. 50 verset 10:

    "Qui marche dans la nuit

    Sans voir aucune lumière?

    Celui-là doit mettre sa confiance dans Le Seigneur

    Et s'appuyer sur son Dieu."

     

    En confiance ensemble!


    2 commentaires
  •  

    The Menagerie!

     

    Mes animaux familiers!

    Le cheval voisin dessous ma fenêtre!

     

     Je vous partage aujourd'hui ce texte que j'ai écrit  pour mes enfants et petits enfants.

     

    Les animaux dessous ma fenêtre

    *

    Dans les matins de lumière

    Les mots

    Chantent la vie.

    Le chagrin s’apaise

    Et dessous ma fenêtre

    Les oiseaux virevoltent

    Autour de la mangeoire.

    Les merles noirs

    Au pré

    Creusent la terre gelée

    Cherchant leur nourriture.

    La buse plus haute

    Dans le ciel clair

    Plane

    De son vol sûr

    En attendant

    La proie providentielle.

    Quatre pies audacieuses

    N’hésitent pas à picorer

    Près des chevaux

    Dans le champ d’à côté

    Jusqu’à venir se réchauffer

    Sous leur souffle fumant.

    Mais eux, placides,

    Ne s’en inquiètent guère

    Tant ils sont absorbés

    Dans leur quête journalière .

    Les chats voisins surveillent

    Les vas et viens ailés

    Et, à l’affût,

    Attendent patiemment

    Les petites bêtes du fossé.

    Le gros chien noir

    Promène ses maîtres

    Tantôt l’un, tantôt l’autre.

    Parfois même tous ensemble

    Ils traversent

    Mon paysage familier

    Clair-obscur

    Dans l’éclat du jour.

    Au loin, parfois,

    L’on aperçoit le chevreuil

    Qui passe et s’arrête un moment

    A scruter l’horizon

    Puis d’un coup

    Regagne à vive allure

    Sa sombre forêt.

    Il n’est pas rare

    De rencontrer le renard,

    Dans son manteau de velours chamarré.

    Il s’aventure jusque dans les jardins

    Et même sur la petite route

    Devant chez moi.

    C’est qu’il y a tout près

    Un grand poulailler

    De jolies têtes blanches !

    Attention les poulettes

    Il fera de vous prestement

    Une bonne fricassée.

    Mais il est devancé

    Bien souvent

    Par le lièvre

    Et même la belette !

    Qu’elle est belle

    Quand sur ses petites pattes

    Elle se dresse

    Pour contempler

    Son aire de chasse.

    Plus loin

    J’ai vu oui j’ai vu

    Un gros sanglier noir

    Traverser la grand-route

    Comme une flèche incendiaire.

    Il m’est arrivé

    De freiner ma voiture

    Devant la laie

    Flanquée de ses trois marcassins.

    A petits pas ceux-là

    Passent d’un bord à l’autre

    Sans se soucier de moi !

    Dans les saisons enfin

    Des « Aubrac »

    En petit troupeau

    Pâturent à l’orée du bois

    Juste en face de ma fenêtre.

    Le soleil darde ses rayons

    Sur leurs robes d’hiver

    Exaltant ainsi la belle couleur

    Brune et chaude

    Douce fourrure

    Qui ravive le regard.

    Avec leurs grandes cornes altières

    Elles ont gardé l’aura

    Des animaux mythiques

    Des âges d’autrefois.

    Qu’ils me sont chers

    Les animaux

     De Par chez moi !

    Ils habillent ma vie

    De cet espace atemporel

    Où bêtes et gens

     Communient ensemble

    Dans une sainte béatitude

           *

    Mes animaux familiers!

    Le merle de mon jardin sur la balançoire!

     

    Mes animaux familiers!

    Le chat-voisine dans le jardin!

     

    Mes animaux familiers!

    Les "Aubrac" dans le pré dessous ma fenêtre!

     

    Dans la lumière du Psaume 8, dimanche bucolique!


    2 commentaires
  •  

    Moniales orthodoxes de Minsk!

     

    Dans le soir descendant!

    Dessous ma fenêtre ce soir!

     

    Je vous partage ce verset du psaume 4/9:

    "Dans la paix moi aussi, je me couche et je dors,

    Car tu me donnes d'habiter ,Seigneur,

    Seul, dans la confiance."

     

    Dans le soir descendant!

    Dessous ma fenêtre le ciel, quelques instants plus tard!

     

    Douceur et tendresse de la nature qui nous accompagne dans notre prière.

     

    Bien à vous chères toutes et chers tous!


    1 commentaire
  •  

    Suite bucolique!

     

    A la rivière!

    La Ryade!

     

    Dans cette Parole d’Évangile, Jésus dit à la Samaritaine:

    "Si quelqu'un boit de cette eau, il aura encore soif. Mais s'il boit l'eau que je lui donnerai, il n'aura plus jamais soif. Au contraire, l'eau que je lui donnerai deviendra en lui une source, et cette source donne la vie avec Dieu pour toujours." Jean chap.4 verset 13/14.

    La Ryade  , c'est un endroit joli tout près chez moi où coule une petite rivière, l'Arzon. Son eau est férigineuse comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous.

     

    A la rivière!

    Le fer ocre rouge, par endroit, dans le lit de la rivière!

    Cela n'empêche pas la végétation d'eau, libellules et petits poissons et même écrevisses d'y vivre à leur aise!

    Pourtant ce ne fut pas toujours ainsi! Il y avait un abattoir et l'eau de l'Arzon était devenue une eau de sang...!

    Il a fallu longtemps après la fermeture de ces abattoirs pour qu'à nouveau la vie s'éveille!

     

    Aujourd'hui dans la méditation!


    2 commentaires
  •  

    Ecoute!

     

    Je vous partage humblement ce texte que j'ai écrit sur la notion de silence.

     

    Le silence

    *

    Le silence n’est pas dans l’absence de paroles. C’est une attitude intérieure, celle de l’écoute qui amène à la contemplation de la vie qui passe près de soi, de toute la nature et des êtres vivants, à la ville comme à la campagne, au désert ou dans les lieux habités.

    Le silence est comme un visage à découvrir. L’attention qu’on lui porte le magnifie.

    Alors le silence fait de vous un être plein et savoureux, un être d’humanité.

    Le silence recrée en soi une parole neuve qui guérit et prend soin de la Vie, l’épanouit en vous et en l’autre à vos côtés.

    Le silence est Amour

    Il est Offrande

    Il est Miséricorde

    Il est Pardon

    Il est le souffle de Dieu qui passe près de soi.

    Le silence unit en révélant la diversité, les beautés multiples de l’existant.

    Le silence est créateur,

     Dieu dit « Que la lumière soit et la lumière fut » dans le silence de la nuit.

    Le silence est parole.

    En aucun cas, il ne sépare, ne divise, n’agresse.

    Le silence n’est pas une règle à appliquer, une pratique austère qui enferme l’individu et l’ensemble d’un groupe social, d’une communauté dans une prison.

    Le silence est liberté d’expression.

    Le silence ouvre un espace de partage où la parole se fait genèse, où les sens éclosent à l’Amour.

    Se servir du silence comme une interdiction, un pouvoir, une restriction, c’est commettre un acte contre la Vie.

    Sans la parole, le silence ne peut éclore et sans le silence, la parole est avortée.

    N’allons pas nous instituer comme des maîtres du silence ni comme des maîtres de la parole.

    Soyons simplement des hommes et des femmes qui s’aiment et se respectent en tant qu’individus différents.

    Laissons le silence se taire pour peut-être qu’un jour il parle !

     

    Le silence!

    Le saule en son sommet devant chez moi!

     

    Paisible journée à vous!


    2 commentaires
  •  

    Forest Meditation!

     

    Aujourd'hui, je me souviens de cette histoire mémorable dans le désert, un peuple...

    Dans Exode, tout le chapitre 12. AT.

     

    Je vous redonne ce texte que j'ai écrit il y a quelques années.

     

    Le jour des pains sans levain

    *

    Ces petits pains sans levain que j'ai pris l'habitude de préparer au moment du Carême, voilà que ce matin, au petit déjeuner, ils m'ont parlé de bien profonde façon!

    Vous savez, leur saveur est exquise dans leur grande simplicité d'être: juste un peu de farine d'épeautre, de sel et d'eau, une pincée de sucre blond. Parfois, j'y ajoute des graines du boulanger.

    Vous vous souvenez de cette histoire très ancienne où les israélites, guidés par Moïse, ont dû partir d’Égypte à la hâte, au petit matin, en emmenant leur pâte à pain sans qu'elle ait eu le temps de lever.

    C'était pour eux le pain de la délivrance, le pain de la liberté.

    Et je me suis dis tout en buvant le thé et en mangeant mes petits pains azymes:

    Comme il est important de s'accorder parfois ce départ à la hâte sans pouvoir rien préparer et n'emportant avec soi ce presque rien, juste un peu de pain rassis ou de cette pâte sans levain.

    Partir dans ce moment très dense, avant que l'aube naisse, quand la nuit s'éteint doucement, cet instant dramatique où le silence est plein et s'incline jusqu'à la vie bafouée, meurtrie qui se meure assassinée.

    Cet instant d'apnée où la nature aussi se tait et s'agenouille en retenant son souffle.

    Alors l'on peut entendre la prière de Dieu, son cri déchirant, sa souffrance et sa mort se donner pour que la vie sur terre reprenne son élan.

    Alors moi je veux lui apporter avant le jour et quand la nuit s'achève, mes petits pains sans levain. Et je verrais ainsi la vie qui se relève à l'horizon nouveau!

    Histoire de mémoire!

    Mes petits pains sans levain de saison en saison!

     

    Se souvenir!


    1 commentaire
  •  

    "Scarborough Fair"!

     

    Aujourd'hui je vous partage humblement ces versets du psalmiste:

    "...Réveille ta vaillance

    Et viens nous sauver.

    Dieu, fais-nous revenir;

    Que ton visage s'éclaire et nous serons sauvés!"

    Psaume 79 versets 3/4, AT. Le psalmiste nous invite simplement à habiter de nouveau notre humanité. Les psaumes, cette alternance entre cris de joie et cris de douleur, comme une prière constante pour que la vie demeure!

    Le psalmiste , c'est chacun de nous avec ce qu'il est.

     

    A l'écoute du psalmiste!

    Première pâquerette du jardin!

     

    Pour une écoute contemplative!


    2 commentaires
  •  

    "Lonesome road" Aldo Bova!

    (Merci de regarder la vidéo directement sur YouTube car il y a en ce moment un petit problème de connection!)

     

    Juste ce texte aujourd'hui que j'ai écrit il y a deux semaines! Je vous le partage humblement!

    Avant cela, je remercie infiniment toutes les solidarités que nous voyons éclore en ce temps douloureux!

     

    Horizon de Lumière

    *

    Au creux profond des peines et des joies

    Le temps qui passe

    Fait jaillir une source.

    Reprends courage, mon âme,

    Regarde la vie

    Qui monte doucement

    A l’horizon bleu

    De ton paysage.

    Les jours te portent

    Et te bercent

    Dedans ta maison

    Et dessous ta fenêtre

    La lumière resplendit

    Des couleurs d’arc-en-ciel.

    Métamorphose incessante

    De tes saisons

    Qui te ramènent

    Toujours

    Vers l’embellie

    Contemple la fidèle clarté

    Qui enveloppe ton être

    Ainsi que cette divine paix

    Triomphante

    Dans les sombres combats de l’existence.

    Reprend courage, mon âme, Tu vois bien

    Que Dieu ne t’abandonne pas.

    Horizon de lumière!

    Le petit bois devant chez moi!

     

    Douce journée à vous avec courage!


    3 commentaires
  •  

    Chant d'encouragement!

    Les paroles sont tirées du livre d'Habacuc chap.3 verset 18.

     

    Aujourd'hui voici cette Parole dans le NT:

    "Aucune épreuve ne vous est survenue qui n’ait été humaine ; or Dieu est digne de confiance : il ne permettra pas que vous soyez mis à l’épreuve au–delà de vos forces ; avec l’épreuve il ménagera aussi une issue, pour que vous puissiez la supporter. " I Corinthiens 10/13.

     

    Une Parole chaque jour!

    Je vous offre ces petites primevères de notre jardin qui prospèrent bien cette année!

     

    Bien à vous! C'est dimanche!


    1 commentaire
  •  

    "Cantique des Cantiques", expression chantée contemporaine!

     

    Je vous partage juste notre Parole de Carême d'aujourd'hui!

     

    Dans l'AT, le Cantique des Cantiques de Salomon.

    ""Toute l'eau des mers

    Ne peut éteindre l'amour

    Et l'eau des fleuves

    Est incapable de le noyer.

    Si quelqu'un donne

    Toutes les richesses de sa maison

    Pour acheter l'amour,

    On le repoussera avec mépris."

    Cantique chap. 8 verset 7.

     

    C'est samedi!


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique