• De la relation!

     

    Valse à cinq temps!

     

    La relation est comme une valse à cinq temps ou à mille temps avec des accents, des couleurs, des espaces de silence, enfin une interprétation particulière.

    Dans cette belle vidéo, l'on perçoit très bien une pleine écoute entre les musiciens qui révèle un équilibre, une unité.

    Cela ne s'est pas fait sans ce travail d'accordage toujours nécessaire , toujours à recommencer pour trouver, entre soi et l'autre, cette justesse qui va permettre ensuite de jouer ensemble tout en offrant aussi sa partition personnelle.

    Donner du champ à cette écoute pour qu'advienne la personne, pour que ses charismes puissent se reconnaître et s'épanouir sans qu'il y ait  un effet macrophage ou de fusion de la part du groupe.

    Laisser un espace à vivre pour la personne, pour le bonheur d'être ensemble au monde.

     

    De la relation!

    Un des dessins d'un de mes livres, "Pénélope ou le chemin retrouvé"!

    Les rubans représentent des personnes avec leur chemin propre dans ce point coeur de la rencontre.

     

    Vous me direz que jusqu'ici, Couleur-Parenthèse ne vous apprend rien! Il y a beau temps que vous savez cela!

    Pourtant, vous avez sûrement, au fil du quotidien, constaté que la relation n'est pas aussi simple, malgré toutes nos connaissances savantes et nos efforts louables!

    La relation ne peut naître qu'au-delà des affects et de tout évènementiel.

    Elle est à recevoir d'un plus grand que soi et c'est là où nous achoppons n'est-ce-pas!

    Nous pensons que nous pouvons être par nous-mêmes dans la relation alors que nous ne sommes que par Lui, Créateur de tout être.

    Nous attendons souvent de l'autre ce qu'il ne peut nous donner et inversement, cet autre attend de nous ce que nous ne pouvons pas lui donner si bien que la relation devient un labyrinthe sans fin!

    Nous avons donc besoin d'une verticalité dans notre relation à autrui, de cet Autre qui se situe dans cet espace plus loin et plus haut que notre univers.

    C'est Lui qui fait advenir la personne, la protège dans le groupe social, la réhabilite  et nous en lisons le témoignage tout au long des Saintes Ecritures et de l'Evangile.

    Couleur-Parenthèse croit qu'il n'y a que Lui qui peut nous sauver de cette déperdition de nous-mêmes dans la relation.

    Et cela pour qu'advienne une humanité de personnes ensemble manifestant ainsi la plénitude sereine de la vie dans tous ses accents, ses couleurs, ses silences et ses interprétations originales.

     

    De la relation!

    Une très belle relation dans la plénitude d'une vie!

    Frère Roger a témoigné jusqu'au bout cette confiance dans la relation humaine et il  a vécu comme il l'exprimait lui-même "ce pèlerinage de confiance sur la terre".

     

    Pour un pèlerinage de confiance sur la terre

    Aujourd'hui et demain!


  • Commentaires

    1
    popopopo
    Dimanche 31 Janvier 2016 à 09:55

    j'aime ton blog, pasque de sérénité et de paix,

    il m'apaise et me conforte ds ma quête continue

    d'amour de soi et de l'autre, de mon recul devant le mal,

    appelons dieu de noms divers, il est notre espérance

    guy

    http://www.livegalerie.com/img/oeuvre/200905/small/74796.jpg?v=1242547652

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :