• La fécondation du silence!

     

    Jordi Savall, " Mare Nostrum, El Cant Dells Aucells"!

     

    Je vous partage aujourd'hui ce texte que j'ai écrit, il n'y a pas longtemps, et avec cette très belle et douce ornementation du "Chant des oiseaux", un chant traditionnel catalan de Noël. On pense qu'il date du XVIII siècle. Ne manquez pas de l'écouter.

    Le silence qui engendre la vie s'inscrit comme la prime musique, le premier mouvement  de la Création.

     

    Le silence créateur

    *

    Dans le silence, tu te retrouves toi-même, donc tu retrouves les fondements de ta personne, les dons divins et toute la tendresse.

    Tu retrouves le fondement premier des peuples, leur culture, leur identité divine, et toute leur humanité.

    Tu entends leur chant intérieur, tu perçois leur danse profonde comme les pas denses et sûrs du pérégrin.

    Tu retrouves ainsi le chant et la danse qui animent toute ta vie, leur empreinte divine.

    C’est comme si tu venais de naître par le silence qui fait de toi un créateur, le silence d’où s’engendrent la transmission et même la résurrection du divin.

    Tu retrouves l’amour fondateur et l’offrande. Ce que Dieu a mis en toi s’exprime et se donne tel un enfantement. Tu sais alors que tu es au plus juste, au plus vrai de toi-même.

    Dans le silence, tu reprends chair et tous les peuples avec toi dans ce qui fait ton identité christique et profondément humaine.

    Tu t’ouvres à l’incarnation et toute la nature avec toi ! Tes petites alvéoles pulmonaires sont au mieux de leur respiration !

    Le silence vient de faire de toi un vivant.

    Le silence, ce passage…Pascal d’où vient le souffle créateur et la Résurrection.

    Ne manque pas son appel, offre-lui ton attente et accueille la sienne et dans cette amoureuse étreinte, te voilà au cœur de ton humanité.

     

    Et voici qu'au jardin, dans le silence des jours et des nuits, à notre insu, le houx nous offre généreusement ses petits fruits rouges et c'est comme un chant de Noël qui vient doucement bercer notre espérance et porter nos rêves de lumière.

    La fécondation du silence!

     

    Bien à vous!


  • Commentaires

    1
    popopopo
    Lundi 24 Novembre 2014 à 18:18

     


    très belle musique voisine de celle des troubadours


    merci mille fois


    j'adore


    troubadours

    2
    popopopo
    Mardi 25 Novembre 2014 à 12:29

     


    le bel houx pique


    hou hou le bel houx


    ton texte inspire le silence admiratif contemplatif méditatif


    il me dépasse


    je soupire en musique


    je persiffle alors que tu attends un commentaire


    mais ""c'est trop savant pour moi""


    car suis un charnel aux cheveux gris


     


    hibou

    3
    Mardi 25 Novembre 2014 à 13:43

    Joli blog, très frais.

    4
    Mardi 25 Novembre 2014 à 18:19

    Merci Nikole! Je suis contente que tu te sois bien sentie chez moi! Je t'embrasse.

    5
    Mardi 25 Novembre 2014 à 19:22

    Quelle profondeur ma Laure ! et avec la musique les mots sont portés mélodieusement ! J'aime !!!

    bisouilles du soir !

    6
    Mouchette
    Jeudi 27 Novembre 2014 à 20:28

    Un très beau texte ma Laure comme toi seule sait nous offrir. Merci

     

    7
    mariepierre.fenoglio
    Vendredi 5 Décembre 2014 à 03:35

    ton silence est bien bavard !!! bravo ma petite bleue, que Le Seigneur te protège, toi et les tiens.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :