• Nouvelle icône!

     

    Pavane de Thomas Tomkins jouée par mon ami Ernst Stolz!

     

    Voici cette icône de Saint François d'Assise que j'ai terminée d'écrire il y a quelques semaines déjà.

    C'est une icône de tradition byzantine. Je l'ai peinte sur une toile de lin brut, à l'huile. 35/27 cms.

     

    Nouvelle icône!

    Saint François d'Assise!

     

    J'aime beaucoup Saint François et Claire d'Assise! Leur spiritualité m'est précieuse!

    On voit transparaître dans cette icône le François troubadour de Dieu, prince de la foi!

    Je vous partage ce texte que j'ai écrit et qui est édité dans mon dernier livre "L'émoi des mois". Il évoque pour moi cette rencontre inattendue de François avec Dame Pauvreté qui a bouleversé sa vie!

     

    Saison de Misère

    *

    Elle est venue

    Le jour d’un mois

    Au matin

    Dans un humble silence

    Sans fard et sans attrait.

    Elle s’est tenue là

    Au fil des heures

     Le temps que mon regard la reconnaisse.

    Je l’ai contemplée

    Dans son habit de pauvre.

    Elle m’a parue

    Plus belle que les jours

    Plus brillante que la nuit.

    Larme après larme

    J’ai mesuré

    Ce long chemin d’abandon

    Qu’elle avait parcouru

    Jusque dessous ma fenêtre

    Et j’ai compté tous ses haillons

    Son fichu effrangé

    A l’usure des saisons

    Sa robe déchirée

    Ses souliers éculés

    Son visage affamé

    D’un sourire espéré

    Ses petites mains blanches

    Assoiffées d’amitié.

    Nous avons pleuré ensemble

    A travers le carreau

    Les mois de nos années.

     Ce fut un long voyage.

    Dans ma terre profonde

    Tout au-dedans de moi

    J’entendis mon cœur me demander

    « -N’ouvriras-tu pas

    Aujourd’hui 

    Pour laisser un moment

    Venir à tes côtés

    La jeune femme Misère » ?

    Alors craintivement

    J’ai tiré les battants de la porte-fenêtre.

    Elle s’est glissée

    Tout près de moi

    Timidement.

    De ma petite laine

    Je l’ai réchauffée.

    La maison tout à coup

    A resplendi

    D’un grand soleil d’été !

    Maintenant

    Souffle Le doux vent

    De tendresse.

    Plus jamais la faim

    La soif et le dénuement

    N’habiteront désormais

    Le temps passant

    De nos saisons !

     

    Je vous souhaite une douce soirée d'automne!


  • Commentaires

    1
    popo
    Mardi 25 Septembre à 19:16

    les verts sont splendides

    Résultat de recherche d'images pour "vert  enluminure"

    2
    Mardi 25 Septembre à 19:24

    J'aime aussi beaucoup Saint François, le pauvre de Dieu! Ton poème est vriament très beau, il m'a émue.

    Bises et belle soirée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :