•  

    "Dans la forêt blanche d'Ukraine"!

     

    C'est en réécoutant cette jolie comptine ( mes enfants la chantaient, petits) que je vous partage mon travail de ces jours-ci.

    Je viens donc de terminer de coudre et peindre la nappe de Noël! Et voici!

     

    La nappe de fête!

    Ma nappe!

    On ne voit pas bien. Je vous mets des zooms.

     

    La nappe de fête!

    Le bonhomme de neige et Lapinou!

     

    La nappe de fête!

    La petite Natacha!

     

    La nappe de fête!

    Goupil!

     

    La nappe de fête!

    Les sapins sous la lune!

     

    La nappe de fête!

    Coucou Hibou!

     

    (Vous cliquez si vous voulez pour voir plus grand!)

    Mine de rien, ça prend du temps ces petites choses et délicat à faire quand même! J'ai choisi une petite  toile de lin /polyester pour le tissu.

    Je me suis inspirée d'images d'albums-jeunesse pour le dessin.

    Je vais suspendre aux quatre coins de la nappe, babets et petits fagots de cannelle. Il y aura aussi les petits sapins que je vous ai déjà montrés.

     

    Je viens cet aprèm de commencer à peindre les menus de fête!

     

    Jolie soirée et doux week-end à vous!


    2 commentaires
  •  

    "Habiter le seuil de ta maison Seigneur"!

     

    Eveil et veille!

    Dessous ma fenêtre ces jours-ci au matin!

     

    Au matin et au soir, pendant l'Avent, j'allume mes petites veilleuses avant de faire l'office du jour.

    C'est un moment de paix où je me souviens, où je suis invitée à prier et me reposer avant de commencer l'ouvrage de la journée, et, le soir avant d'entrer dans le sommeil.

    "Veiller et prier" nous rappelle Jésus pour ne pas céder à l'esprit de ce monde qui ne cesse de défigurer les fêtes de la foi!

    Résister à la violence de l'incrédulité ambiante, à toute violence!

     

    Eveil et veille!

    Dessous ma fenêtre, le petit coq continue de chanter la lumière qui vient!

    Eveil et veille!

    La lumière dans la nuit dessous ma fenêtre!

     

    Douce veillée à vous!


    3 commentaires
  •  

    "Calme Nuit", les moniales de Minsk!

     

    Feuille de route!

    Icône byzantine de Saint Siméon et Jésus!

     

    Je vous partage notre feuille de route familiale pour l'Avent.

     

    Cette année nous  cheminons à nouveau  avec Siméon et Anne. Ces vieilles gens très pauvres demeuraient dans le temple à prier tout au long des jours. Ils attendaient le Messie d’Israël !

    La première béatitude « Heureux les pauvres de cœur, car le Royaume des Cieux est à eux ! » est la Parole que j’ai choisie de partager avec ma famille pour nous amener à Noël vers cet inattendu d’une naissance.

    Mais quelle surprenante et dérangeante invitation à la pauvreté !

    Aujourd’hui, nous vivons à l’aune de la consommation, de l’avoir, du bien-être de tous les sens.

    Aujourd’hui nous sommes sans cesse sollicités vers le challenge, des défis de performance de plus en plus acérés !

    Aujourd’hui, on magnifie le dépassement de soi, l’exaltation de l’individu, le culte du moi… !

    Aujourd’hui, les recettes à la mode sont affichées à la pelle aux devantures de la réussite et bien-sûr le corps est devenu l’idole du marché !

    On attise, on hypnotise, on accapare l’égo-désir pour faire miroiter de nouvelles richesses, un mieux être hélas quelque part anesthésiant et qui fait oublier le reste du monde !

    La pauvreté, on n’en veut pas, c’est la richesse qu’on prône et notre société favorise ceux qui en ont en abondance !

    Alors qu’est-ce que cela veut dire « Heureux les pauvres de cœur » ?

    Peut-être bien tout d’abord de reconnaître la souveraineté bienveillante de Dieu dans sa vie.

    Prendre conscience de ses erreurs, ses manques d’amour et de fraternité.

    Demander pardon et se trouver devant Dieu comme un « mendiant de la grâce ».

    Le pauvre de cœur accueille son quotidien dans le merci et la conscience aigüe de la beauté et de la fragilité de la vie.

    Il ne cherche pas la vaine gloire, à être au-dessus des autres.

    Au contraire, il partage son bien qu’il en ait beaucoup ou très peu.

    Il considère que ses biens, il les reçoit de Dieu et pas seulement de ses propres efforts.

    Il cultive jour après jour, avec patience, l’humilité et l’écoute de l’autre.

    Il a renoncé à tout carriérisme, à tout cet attelage mondain qui finalement rend esclave et violent.

    Le pauvre de cœur se soucie de Dieu aussi dans sa vie et il entretient, comme un bon jardinier, sa relation avec le Père céleste.

    Voilà le pauvre de cœur et il y aurait encore bien d’autres trésors à découvrir en lui !

    Ainsi le Royaume de Dieu est à lui !

    Comment cela se peut-il ? Non, ce n’est pas une extravagance d’illuminé !

    Le pauvre de cœur a trouvé le Royaume de Dieu dans le quotidien de sa vie.

    Chaque jour, il s’applique à chercher les petites perles cachées et il s’en émerveille : relire dans Matthieu 13/ 45-46.

    Il cherche les piécettes qu’il aurait pu perdre en route : relire Luc 15/8-10 et quand il les a trouvées, il s’empresse de les partager avec autrui.

    Il se félicite des petits riens de l’existence qu’il découvre au long des journées. Il les partage aussi !

    Enfin il se reconnaît petit : relire Matthieu 13/31-32.

    Voilà sa richesse, voilà le Royaume de Dieu en lui et chez lui !

    Il est trouvé grand devant Dieu !

    Il est comme la graine de moutarde, elle est insignifiante mais plantée en terre, elle devient « cet arbre où tous les oiseaux viennent y faire leur nid »

    Semblablement, notre cœur est comme cette graine ou bien encore cette crèche, petite, toute sombre et mal entretenue mais quand Dieu vient y naître, il est transfiguré par son amour et sa grâce et nous vivons alors en pauvres de cœur !

    Laisserons-nous Dieu ensemencer notre cœur pour qu’y naisse à nouveau à Noël bientôt, ce grand petit  Jésus ?

    Bel et doux Avent !

     

     Dimanche la paix!


    3 commentaires
  •  

    Rev Bill Monteith!

     

    Voilà le joli temps de l'Avent!

    Aujourd'hui il est venu sous la neige avec des rayons de douce lumière qui réchauffent la journée!

    Voici donc ce texte que j'ai écrit ces jours-ci à cette occasion.

     

    AVENT

    *

    L’Avent, ce temps de la naissance

    Qui nous insère à la fois

    Dans l’éternité où Dieu demeure

    Et notre humanité où l’évènementiel

    Bouscule sans cesse nos certitudes.

    Comment trouver la mesure

    Pour vivre ces deux réalités ?

    Comment répondre à cet appel

    De l’horizon divin

    Et celui du champ des hommes ?

    C’est souvent un combat

    Que nous menons avec peine

    Où notre foi, nos forces achoppent

    Dans ce difficile équilibre !

    Joseph cherche désespérément une auberge

    Marie l’attend dans ses douleurs de couche

    Et ils sont au milieu d’une foule inquiète

    Qui cherche un abri elle aussi

    Dans la confusion de ce recensement !

    Et nous ne sommes-nous pas perdus

    Dans ce monde où le Sens s’est échappé

    Où l’Amour reste prisonnier des violences de nos convictions et manières de vivre !

    Comment rassembler toute cette dispersion

    Cette déperdition de l’être humain ?

    Déjà se profile en amont de l’Avent

    La Croix du Don

    Inscrite dans l’offrande des mages.

    Ils avaient reconnu cet abaissement

    Magnifié

    Pour le salut du monde !

    Et moi aussi je m’agenouille

    Pour recevoir à nouveau

    Mon humanité consolée et réconciliée.

    Alors je retrouverais la mesure

    Dans le temps qui m’est donné

    La mesure sans mesure d’aimer.

     

    L'Avent!

    Mes paysages familiers!

     

    Douce journée à vous!


    3 commentaires
  •  

    Zlabya et Kate Young!

    J'ai choisi cette belle vidéo car elle exprime tout ce que nous aimons  avec Pierre! La recherche créative, la musique, la danse, le partage de nos compétences pour faire du beau de la joie autour de nous, l'engagement avec cette baleine qui vient nous rappeler notre responsabilité pour la sauvegarde de notre environnement

    Et l'esprit de fantaisie et de loufoquerie qui nous permet d'échapper à la linéarité et l'opacité du quotidien!

    La joie d'être ensemble même si ce n'est pas toujours facile, et surtout de monter ensemble des projets!

     

    Voici une grande semaine pour notre petite famille!

    Une Semaine Mémorable!

    Pierre sera en retraite à partir de ce jeudi et nous fêtons son départ au Château! C'est ainsi que l'on nomme au Puy en Velay le Conseil départemental!

    43 ans de travail, ce n'est pas rien! Ce sera émouvant et un pincement au coeur quand même...

    Un nouveau chemin s'ouvre pour lui et moi!

    Et c'est l'anniversaire de notre Manon ce mercredi!!!

    Notre Manon qui traverse en ce moment une période difficile! Mais avec l'amour des siens et ses amis, on va ensemble surmonter tout ça!

    Nous fêtons notre Manon en famille ce week-end!

     

    Voilà ces deux peintures sur le thème de la famille que j'aime bien! Ce sont des toiles d'artistes contemporains.

     

    Grande Semaine!

    De Samy Briss!

     

    Grande Semaine!

    De Cécile Veilhan!

     

    Pensez à nous! MERCI!

     

    Joli mardi à vous!


    7 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires