• Saisons en tourment!

     

    Loreena Mckennitt, "Lost souls"!

     

    Avec le mauvais temps de ces jours derniers, j'ai écrit ce texte que je vous partage aujourd'hui.

     

    Les saisons en tourment

    *

    Oyez, Oyez, bonnes gens !

    Il n’y a plus de saisons

    Maintenant !

    Voyez le joli mai contrit

    Quand les lilas jolis

    Frissonnent sous la neige

    Et que la belle verdeur

    Des arbres et des champs

    Se revêt tout soudain

    De blancheur.

    Quand l’été vibre

    De son cœur palpitant

    Et qu’un souffle glacé

    L’emprisonne

    En quelques heures

    Et jusque dans nos moissons

    Il s’immisce et gâte nos récoltes.

    Il n’y a plus de saisons

    Bonnes gens

    Vraiment !

    Et vous savez pourquoi ?

    C’est que le sentiment se perd

    Et les yeux s’affadissent.

    Regardons-nous encore

    S’éveiller le bourgeon

    Et la fleur des champs

    Déplier gentiment

    Sa corolle

    Aux rayons du printemps !

    Les mains se ferment

    Se dessèche la foi

      Et l’on s’en va repu

    Des lumières artificielles.

    La poussière du chemin

    Que le vent du matin

    Soulève doucement

    Pour nous laisser passer

    Et l’oiseau qui s’envole

    Sans bruit

    A portée de nos mains

    Quand l’air du jour ou de la nuit

    Murmure ou chuchote

    La vie qui passe près de soi

    Nous ne l’entendons plus.

    Il n’y a plus de saisons

    Bonnes gens !

    Par notre suffisance

    Nous les décourageons.

    Notre âme s’est perdue

    Par toutes nos manigances

    Et les saisons s’attristent

    Et fuient devant nos oripeaux

    Même les plus beaux

    Ne savent les retenir !

    Comprenez-vous cela ?

    Cultivons l’art d’aimer

    Et nous retrouverons le sens

    Et les saisons bientôt

    S’inviteront chez nous

    En tenue d’apparat !

    Ce sera une fête de tous les instants !

     

    Saisons en tourment!

    Saison passante dessous ma fenêtre!

     

    Joli lundi!


  • Commentaires

    1
    Lundi 14 Mai à 18:04

    Bonsoir Laure

    On ne s'entend plus vivre dans le bruit, la fureur et la violence des hommes, qui se prennent pour Dieu allant même jusqu'à vouloir créer d'autres hommes...

    Alors tout se fane autour de nous et de nos oripeaux!

    Bises joli soirée à toi aussi et merci pour ce beau poème

    2
    Mouchette
    Mardi 22 Mai à 21:19

    Bonsoir ma très chère Laure. Voilà bien longtemps que je ne me suis pas installée devant mon ordi. Depuis la naissance de notre petite princesse le temps file et mon nouveau rôle de mamie remplit mes jours et mon cœur. C'est tant de bonheur! Elle est si jolie, si ronde et à présent nous fait de vrais beaux sourires. Je me régale! Je vois que le printemps a été bien capricieux chez toi ces derniers temps. J'espère que de nouveau le soleil vient te réchauffer.

    Que ce texte est beau et comme il est vrai malheureusement. Le climat devient fou autant que les hommes qui se perdent, s'égarent et deviennent aveugles.

    J'espère vite vous voir les amis. Je pense aller en Lozère pour l'été. Je suis certaine que nous pourrons nous organiser pour que vous veniez nous rendre visite et découvrir notre nouveau nid. Cela prend forme. Nous avons fait trois voyages en camionnette pour y apporter nos affaires. Je vous envoie un petit mail accompagné de photos pour vous en montrer un peu plus.

    Jolie soirée à toi et à Pierre.

    Toute mon amitié.

    Enormes bisous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :