•  

    Amazing Grace!

     

    En écoutant ce beau gospel si joliment interprété par Taryn, et bien que mon coeur soit encore  douloureux, j'ai eu le courage de vous donner des nouvelles de notre Manon.

    Notre Manon est toujours hospitalisée! La médication la fatigue beaucoup mais fait son effet bienfaisant sur son psychisme! Il y a, bien-sûr, des effets secondaires des neuroleptiques très désagréables mais les médecins disent qu'ils vont s'atténuer puis disparaître. Il faudra encore une semaine puis on commence la psychothérapie et si cela va bien, Manon pourra avoir des permissions de sortie d'hôpital.

    Nous vivons en mimétisme avec notre petite comme au ralenti et dans cette attente de sa guérison!

    Nous ne parvenons qu'avec beaucoup de peine à vivre le quotidien et parfois aussi des moments d'angoisse, de colère et de crises de larmes!

    Nous ne pouvons voir notre Manon qu'une fois par semaine car il nous faut 4h et demie de route au total, Aller/Retour, dans la montagne pour la plupart du chemin! C'est la route de Gaspard des Montagnes! Arrivés à Clermont, nous avons à passer 31 feux rouges avant d'arriver à l'hôpital si bien que nous mettons quasiment autant de temps que pour aller jusqu'à l'entrée de la ville!

    C'est une très dure épreuve! Je dois vous dire que Notre Seigneur est là près de nous pour nous accompagner! Heureusement car les gens s'éloignent et même la famille quand vous traversez de pareilles épreuves!

    Il y a notre Pasteur Daniel qui nous accompagne aussi, Marie-Pierre, notre amie psychiatre!

    D'autres prient certainement pour notre Manon!

     

    Résultat de recherche d'images pour "Bord de rivière avec saules"

    Photo du patrimoine internet!

     

    Voilà ce texte que j'ai écrit hier après-midi et que je vous partage simplement.

     

    Au bord de la rivière

    *

    Au bord de la rivière

    Je regarde l’eau faire

    Son chemin

    Parmi les branches de bois flottant

    Les nappes de nénuphars

    Et les herbes longues

    Où les libellules bleues

    Dansent à l’heure d’été.

    Des oiseaux de passage

    Conduisent mes yeux plus loin

    Vers l’océan là-bas

    Où le rêve s’embarque

    Vers des terres d’horizon.

    Les saules généreux

    Familiers des larmes

    S’abaissent jusqu’à moi

    Et avec le vent tiède

    De leur tendre feuillage

    Caressent mon visage

    Et mon cœur épuisé

    Des peines d’aujourd’hui.

    L’onde frémit !

    Une truite bondit

    Ephémère

    Et regagne aussitôt

    Ses eaux mères.

     La plaine immense

    Repose là tout près

    Et ses blés d’or par milliers

    Se penchent aussi vers moi.

    Dans leur humble mouvement

    J’écoute le silence

    Où la vie se déploie

    Simple et tranquille.

    La Nature est un précieux disciple !

    Alors la prière s’élève

    Au-delà de tout ce qui m’habite

    Semblable à la petite vapeur tiède

    Après l’ondée.

    Je suis apaisée !

     

    Joli dimanche à vous!


    3 commentaires
  •  

    Rosa das Rosas!

     

    Je vous partage cette petite peinture que je viens de terminer pour notre Manon toujours en souffrance et toujours hospitalisée!

     

    La tasse aux roses Manon!

     

    "La tasse aux roses Manon"!

    C'est une peinture sur velours, à l'huile, de 35/27 cms. Ce sont les petites roses anciennes de notre jardin.

     

    Et voici ce texte que j'ai écrit pour notre Manon bien aimée.

     

    Roses du jardin

    *

    Roses fragiles de mon jardin

    Roses miennes

    Ephémères des beaux jours

    Sensibles entre mes mains

    Vous vous donnez

    Fidèles entièrement

    Comme une offrande

    Une prière de l’instant.

    Dans la maison

    Votre parfum délicat s’exhale

    En onguents bienfaisants

    Qui guérissent

    Des maux sombres de la nuit.

    Vos têtes mignonnes

    Levées vers la lumière

    Nous appellent à  la vie

    Et à vous contempler

    L’on se dit

    Que le bonheur est là

    Dans cette élévation

    Où tout l’être demeure

    Dans ce don de lui-même

    A la terre qui le porte.

     O toi Manon

    Ma fille bien-aimée

    Dans cet épuisement

    Qui t’a jetée dans l’ombre

    Je prie avec ardeur

    Pour que les roses de ta vie

    Fleurissent à nouveau

    Dans ton tendre cœur !

     

    Dans l'espérance!

     


    4 commentaires
  •  

    "Le temps qui passe"!

    Je vous invite à écouter cette belle chanson jusqu'au bout! Merci!

     

    Dans la confiance et le respect des personnes, je vous partage notre très grande peine et inquiétude!

    Notre Manon traverse une grave dépression avec accès de mélancolie. Elle est hospitalisée et ce sera long pour qu'elle remonte de ce gouffre! Manon souffre beaucoup dans son coeur et son esprit!

    Pensez à notre petite Manon et priez pour elle! On ne sera pas de trop pour la sortir de là!

     

    Merci pour votre soutien!

     

    Dans l'espérance!

    En bordure du sentier près de notre maison!

    Nous y allons souvent prier le soir.


    3 commentaires
  • Je vous partage ce texte que j'ai écrit il y a quelques jours!

     

    Le cri de Marie

    *

    Avons-nous entendu ton cri Marie

    Ton cri déchirant la lumière et la ténèbre

    Quand  tu as dans tes bras

    Recueilli

    Ton enfant mort supplicié.

    Avons-nous entendu

    Ton cri de souffrance

    De désespoir innommable

    Quand devant toi

    S’anéantissait la vie

    Se refermait à jamais le sépulcre.

    *

     Osons-nous entendre

    Au-delà de nos bienséances religieuses

    Ton cri de Sainte Colère

    Monter vers Notre Père !

    Tu lui avais dit « OUI »

    Tu avais donné

    Ton Fils

    Pour que la vie demeure !

    Et c’est la mort

    Qui est venue

    Se coucher dans tes bras

    De Vierge Mère.

    *

        Osons-nous entendre

    Aujourd’hui dans ton cri

    Celui de toutes les mères

    Des enfants suppliciés

    Offerts sur l’autel

    De notre monde mortifère !

    L’entendons-nous

    Résonner

    Ce cri de l’horreur

    Aux quatre coins de notre terre !

    *

    Osons l’entendre maintenant

    Et le porter ensemble

    Comme un grand bouclier

    Contre lequel le mal

    N’aura jamais plus de prise

    Que jamais plus

    Aucune mère

    Ne reçoive en ses bras

    Son enfant supplicié

    Mais que ô Père

    Nos enfants

    Vivent désormais

    Sur toute la terre

    Dans la lumière

    Du Christ Ressuscité !

    AMEN !

     

    Le cri de détresse!

    Yukihiro Hirokawa, d'après le gisant de Sainte Cécile de Stefano Maderno!

     

    Nous traversons en ce moment une grande épreuve familiale!

    Merci de votre compréhension! A plus tard!

    Prenez soin de vous!

     

    Dimanche, la paix!


    6 commentaires
  •  

     Pascal Coulon, "Nations d'étoiles"!

     

    Je vous partage ce texte que j'ai écrit il y a quelques jours, après avoir contemplé le ciel de la nuit, pendant ces interminables chutes de pluie qui  ont traversé ce printemps jusqu'au premiers jours de l'été. 

     

    Les étoiles

    *

    Les pluies intenses

     De ces jours passés

    N’ont en rien entamé

    La course des étoiles.

    Bravement je les ai vues

    Chaque nuit

    Briller de tout leur cœur

    Repousser de leur céleste éclat

    L’épais rideau sombre

    Des gros nuages noirs.

    Comme à leur habitude

    Et sans se soucier

    Des humeurs lunatiques

    D’Eole

    Elles ont installé, rieuses,

    Tentes et chariots.

    La belle Altaïr

    Reine blanche de l’ombre

    Veille avec bienveillance

    Sur cette immense caravane.

    Contre vents et marées

    Les étoiles sœurs

    Continuent le voyage.

       Et moi, j’ai lacé mes souliers

    Enfilé mon paletot

    M’empressant à les suivre

     Sur ce beau chemin nocturne

    Jusqu’à l’aurore

    Où la lumière jaillit

    Jusqu’à son apogée

    Quand le monde s’éveille

    A son premier sourire !

     

    Nous avons tous dans le coeur des gros nuages lourds et sombres , parfois, souvent, toujours selon la vie de chacun, n'est-ce-pas!

    Mais dans cette épaisse nuit, regardons toutes ces étoiles autour de nous qui nous portent la lumière et éclairent ainsi notre marche d'aurore en aurore, de crépuscule en crépuscule!

    Alors ne perdons pas courage et gardons la foi contre vents et marées!

     

    Au clair de la nuit!

    L'aurore dessous ma fenêtre ces jours derniers!

     

    Je vous souhaite un joli week-end!


    5 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires